Aller au contenu principal

La forte baisse des prix à la pompe engendre une perte importante

Par Khansaa Bahra, Publié le 19/03/2020 à 15:10, mis à jour le 19/03/2020 à 17:29
Teaser Media
prix à la pompe

Ce lundi 16 mars, les prix à la pompe au Maroc ont connu la plus forte baisse jamais enregistrée depuis la libéralisation du secteur des hydrocarbures. Le prix du diesel a baissé à 7,94 dirhams soit 0,98 centime de moins que la semaine dernière. L’essence, elle, s’est vendue à 9,36 dirhams en recul de 1 dirham.

Cette baisse importante des prix des carburants s’explique par plusieurs éléments liés à l’évolution du marché international du pétrole, notamment la baisse des cotations et du dollar, la chute du prix du brut, la demande mondiale ralentie par les mesures prises par différents États pour faire face à la propagation du COVID-19.

Au Maroc, depuis la fermeture de la Samir, le pays ne raffine plus de pétrole et donc importe de grandes quantité de carburant en produit fini. Compte tenu des réserves détenus par les sociétés de distribution marocaines, ces dernières estiment que cette baisse brutale des prix a engendré une perte de 600 millions de dirhams de valorisation de leur stock.

M. Benchaâboun présente le cadre général de la loi de Finances 2022

Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, a p...

Renouvèlement des accords entre Renault et le Maroc

Ce mardi 27 juillet, le groupe Renault Maroc a annoncé la signature du renouvèlement de ses accords avec le Maroc sur la période 2021-2030. Cette convention, paraphée dans le cadre du plan d’accélérat...

Le projet de loi de Finances 2022 au centre des débats

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, ...

L’État cède 35% de Marsa Maroc à Tanger Med

Dans un communiqué publié ce mardi 27 juillet, Marsa Maroc a annoncé que l’État procèdera à la cession au profit du groupe Tanger Med, d’une participation stratégique à hauteur de 35% du capital socia...

Campagne céréalière 2020-2021 : une très bonne récolte de 103,2 millions de quintaux

La campagne agricole 2020-2021 s’est distinguée par une bonne répartition temporelle de pluviométrie et une occurrence avec les stades clés de développement des céréales (tallage, montaison et remplis...

Tourisme : quelles perspectives pour le deuxième semestre 2021 ?

L’Office national des aéroports (ONDA) a souligné dans un communiqué que le nombre de passagers enr...