Aller au contenu principal

Une loi anti-avortement aux Etats-Unis

Aux États-Unis, les femmes peuvent avorter jusqu’à leur vingtième semaine de grossesse. La nouvelle loi qui rentrera en vigueur le 1er janvier 2020 prochain, pourrait réduire cette échéance à seulement six semaines.

Par Khansaa B., Publié le 09/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le gouverneur républicain Brian Kemp a signé mardi ce qu'on appelle aux États-Unis un "heartbeat bill", un projet de loi HB 481 interdisant l’avortement à partir du moment où on arrive à entendre les battements de cœur d’un fœtus.


 


Sous le slogan "équité et égalité", ce texte vise à donner aux enfants la chance de naître, mais interdit aux femmes "l’avortement légal et pratiqué en sécurité, criminalisant ainsi la décision la plus intime que peuvent prendre les femmes et les couples" selon l'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU).


 


La Géorgie est connue pour être un état conservateur et où le débat de l'anti-avortement a été mis sous les projecteurs ces dernières années.


 


"Nous défendons les innocents, les vulnérables, ceux qui ne peuvent pas parler pour eux-mêmes", a déclaré le gouverneur en apposant sa signature au texte, qui doit entrer en vigueur en janvier 2020, prévoyant toutefois des exceptions en cas de viol, d’inceste ou de danger vital pour la mère.


 


Pour les détracteurs, il revient à interdire de facto les avortements, puisque de nombreuses femmes n’ont pas encore conscience d’être enceintes à la sixième semaine de grossesse.


 


Les états d’Ohio, Missouri et Tennessee sont, comme la Géorgie, également en passe d'adopter des lois dites "battement de coeur". Tandis qu'en Alabama, les législateurs veulent interdire aux médecins de pratiquer des avortements, sous peine de prison.


  • Partagez

Les deux candidats à la présidentielle américaine délivrent un dernier débat moins chaotique

Ce jeudi 22 octobre à Nashville, à moins de deux semaines de la présidentielle américaine du 3 novembre, Donald Trump et Joe Biden se sont affrontés pour la seconde fois dans le cadre de la course à l...

Saad Hariri de nouveau nommé Premier ministre du Liban

Ce jeudi 22 octobre, le président libanais Michel Aoun a désigné Saad Hariri, l’ancien Premier ministre qui avait été poussé à la démission à l’automne 2019, Premier ministre. Et ce, suite à des «cons...

Coronavirus : l’Espagne devient le premier pays de l’UE à franchir le cap du million de cas

La pandémie du nouveau coronavirus ne cesse de se propager dans le monde. Ce jeudi 22 octobre, le bilan mondial du virus a atteint 41541220 cas d’infection et 1137190 morts. En Espagne, alors que les ...

Un accord d’exemption de visa entre Israël et les Émirats arabes unis

Ce mardi 20 octobre, Israël et les Émirats arabes unis (EAU) ont décidé d’exempter leurs ressortissants de visas. Cette mesure, inédite entre un pays arabe et l’État hébreu, a été annoncée à l’occasio...

Hum to Search : une application de Google pour retrouver une chanson oubliée

Il y a quatre jours, Google a lancé sa nouvelle fonctionnalité Hum to Search. Ainsi, grâce au nouvel algorithme du géant de la tech disposant d’une bibliothèque d’empreintes digitales, il est désormai...

Formalisation de la normalisation des relations entre le Bahreïn et Israël

Ce dimanche 18 octobre, Israël et le Bahreïn ont paraphé un document portant sur la mise en place de relations diplomatiques et pacifiques entre les deux pays. Lors d’une cérémonie à Manama, une ...