Aller au contenu principal

Une loi anti-avortement aux Etats-Unis

Aux États-Unis, les femmes peuvent avorter jusqu’à leur vingtième semaine de grossesse. La nouvelle loi qui rentrera en vigueur le 1er janvier 2020 prochain, pourrait réduire cette échéance à seulement six semaines.

Par Khansaa B., Publié le 09/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le gouverneur républicain Brian Kemp a signé mardi ce qu'on appelle aux États-Unis un "heartbeat bill", un projet de loi HB 481 interdisant l’avortement à partir du moment où on arrive à entendre les battements de cœur d’un fœtus.

 

Sous le slogan "équité et égalité", ce texte vise à donner aux enfants la chance de naître, mais interdit aux femmes "l’avortement légal et pratiqué en sécurité, criminalisant ainsi la décision la plus intime que peuvent prendre les femmes et les couples" selon l'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU).

 

La Géorgie est connue pour être un état conservateur et où le débat de l'anti-avortement a été mis sous les projecteurs ces dernières années.

 

"Nous défendons les innocents, les vulnérables, ceux qui ne peuvent pas parler pour eux-mêmes", a déclaré le gouverneur en apposant sa signature au texte, qui doit entrer en vigueur en janvier 2020, prévoyant toutefois des exceptions en cas de viol, d’inceste ou de danger vital pour la mère.

 

Pour les détracteurs, il revient à interdire de facto les avortements, puisque de nombreuses femmes n’ont pas encore conscience d’être enceintes à la sixième semaine de grossesse.

 

Les états d’Ohio, Missouri et Tennessee sont, comme la Géorgie, également en passe d'adopter des lois dites "battement de coeur". Tandis qu'en Alabama, les législateurs veulent interdire aux médecins de pratiquer des avortements, sous peine de prison.


  • Partagez

Pour l’OMS, le retour à la vie normale prendra beaucoup de temps

Ce lundi 13 juillet, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a averti que la pandémie due au coronavirus va continuer de s’aggraver si les mesures d...

Istanbul : transformation de Sainte-Sophie en mosquée

Le vendredi 10 juillet, Recep Tayyip Erdogan, président turc, a annoncé la transformation de l’ex-basilique Sainte-Sophie à Istanbul en mosquée. Ceci intervient après qu’un tribunal a annulé son statu...

Mali : au moins 11 morts dans des manifestations contre le président

Depuis le vendredi 10 juillet, Bamakola, capitale du Mali, a été le théâtre de violents affrontements. Il s’agit des troubles civils les plus graves depuis des années, et ont fait au moins o...

Covid-19 : 10 millions d’enfants menacés par la déscolarisation dans le monde

Ce lundi 13 juillet, l’Organisation non gouvernementale (ONG) britannique Save the Children s’est alarmée d’une «urgence éducative mondiale». Dans un rapport, l’ONG a affirmé que près de 9,7 millions ...

Climat : l’ONU alerte sur une nouvelle hausse des températures jusqu’en 2024

Ce jeudi 9 juillet, l’Organisation météorologique mondiale (OMM), institution spécialisée des Nations Unies (ONU), a publié de nouvelles prévisions climatologiques des températures mondiales pour les ...

Côte d’Ivoire : décès d’Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre et candidat à la présidentielle

Ce mercredi 8 juillet, la télévision d’État de la Côte d’Ivoire a annoncé la mort du Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly à l’âge de 61 ans. Ce dernier était aussi candidat du parti au pouvo...