Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Monde / Une loi anti-avortement aux Etats-Unis

Une loi anti-avortement aux Etats-Unis

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Aux États-Unis, les femmes peuvent avorter jusqu’à leur vingtième semaine de grossesse. La nouvelle loi qui rentrera en vigueur le 1er janvier 2020 prochain, pourrait réduire cette échéance à seulement six semaines.

Temps de lecture : 2 minutes

Le gouverneur républicain Brian Kemp a signé mardi ce qu’on appelle aux États-Unis un « heartbeat bill », un projet de loi HB 481 interdisant l’avortement à partir du moment où on arrive à entendre les battements de cœur d’un fœtus.

Sous le slogan « équité et égalité », ce texte vise à donner aux enfants la chance de naître, mais interdit aux femmes « l’avortement légal et pratiqué en sécurité, criminalisant ainsi la décision la plus intime que peuvent prendre les femmes et les couples » selon l’Union américaine pour les libertés civiles (ACLU).

La Géorgie est connue pour être un état conservateur et où le débat de l’anti-avortement a été mis sous les projecteurs ces dernières années.

« Nous défendons les innocents, les vulnérables, ceux qui ne peuvent pas parler pour eux-mêmes », a déclaré le gouverneur en apposant sa signature au texte, qui doit entrer en vigueur en janvier 2020, prévoyant toutefois des exceptions en cas de viol, d’inceste ou de danger vital pour la mère.

Pour les détracteurs, il revient à interdire de facto les avortements, puisque de nombreuses femmes n’ont pas encore conscience d’être enceintes à la sixième semaine de grossesse.

Les états d’Ohio, Missouri et Tennessee sont, comme la Géorgie, également en passe d’adopter des lois dites « battement de coeur ». Tandis qu’en Alabama, les législateurs veulent interdire aux médecins de pratiquer des avortements, sous peine de prison.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

L’Iran réfute les allégations américaines d’un complot contre Trump

L'Iran a fermement réfuté les récentes allégations propagées par certains médias américains, accusant Téhéran d'avoir orchestré la tentative…

Oman : une fusillade fait six morts près d’une mosquée

Une fusillade a éclaté près de la mosquée chiite, Ali Ibn Abi Taleb dans la capitale d'Oman, faisant six morts et une trentaine de blessés. …

Europe : le nouveau Parlement fait sa rentrée à Strasbourg

Mardi marque le début d’une nouvelle législature de cinq ans au Parlement européen. Ce dernier, renouvelé en juin, a élu ses dirigeants sous…

France : Gabriel Attal et son gouvernement démissionnent

Le gouvernement Attal est officiellement démissionnaire. Emmanuel Macron a «accepté» mardi en fin de journée la démission du premier ministr…

Pays de Galles : le premier ministre démissionne 4 mois après sa prise de fonctions

Vaughan Gething, le chef du gouvernement local du Pays de Galles, a annoncé sa démission mardi, seulement quatre mois après avoir pris ses f…

Etats-Unis : Trump Media monte en flèche suite à l’attaque contre l’ex-président

La valeur de Trump Media & Technology Group, entreprise détenue par l'ancien président américain Donald Trump, a enregistré une hausse s…

France : des décrets d’application de la loi immigration publiés au Journal officiel

Bien que décriés par la gauche et des organisations militantes pour les droits humains, plusieurs décrets d’application de la loi immigratio…

Donald Trump, un héros accueilli par les Républicains à Milwaukee

Deux jours après avoir échappé à une tentative d'assassinat, Donald Trump est arrivé lundi, l’air grave et pansement sur l'oreille, à la con…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire