Aller au contenu principal

Nucléaire: l'Iran suspend certaines dispositions de l'accord de 2015

Par H.L.B, Publié le 08/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

L'Iran décide de cesser de respecter certains de ses engagements, relatifs aux activités nucléaires, convenus en 2015 dans le cadre d'un accord avec les grandes puissances mondiales, jusqu'à ce que ces dernières trouvent un moyen d'éviter les nouvelles sanctions américaines.


 

L'annonce a été faite alors que Washington a intensifié sa répression contre Téhéran, l'accusant de planifier des attaques " imminentes " et de déployer dans la région des porte-avions à capacité d'armement nucléaire disposant de plusieurs bombardiers B-52.

 

Le gouvernement iranien a déclaré qu'il réagissait aux sanctions unilatérales radicales que Washington a réimposées depuis qu'il a révoqué cet accord il y a un an, ce qui a lourdement affecté l'économie du pays. Il a également affirmé qu'il cesserait d'appliquer, avec effet immédiat, certaines des restrictions dont il avait convenu.

 

Téhéran a déclaré qu'il abdiquerait davantage de dispositions si les autres signataires de l'accord, notamment la Grande-Bretagne, la Chine, la France, l'Allemagne et la Russie, ne respectaient pas leurs engagements en matière de sanctions dans les prochains 60 jours.

 

Le président Hassan Rouhani a souligné que cet ultimatum vise à sauver l'accord nucléaire de son homologue américain Donald Trump qui a demandé à plusieurs reprises qu'il soit annulé depuis son retrait le 8 mai 2018.


  • Partagez

Sans admettre sa défaite, Donald Trump donne son feu vert au processus de transition

Dans un tweet publié ce lundi 23 novembre, le président américain sortant Donald Trump, a indiqué avoir recommandé l’organisation du passage de témoin entre son administration et celle du président él...

Le sommet G20 aboutit à plusieurs consensus généraux

Dimanche 22 novembre, les dirigeants des nations les plus puissantes du monde ont conclu le sommet du G20, un sommet virtuel de deux jours, pandémie oblige, organisé par l’Arabie saoudite. À...

Ouverture du procès de Nicolas Sarkozy pour corruption

Faux départ ce lundi 23 novembre au procès inédit de Nicolas Sarkozy pour corruption dans l'affaire dite des "écoutes". Le tribunal a suspendu l'audience jusqu'à jeudi, le temps de réaliser une e...

Présidentielle américaine : la Géorgie confirme la victoire de Joe Biden

Ce jeudi 19 novembre, la Géorgie a confirmé que la victoire du démocrate Joe Biden dans cet État à l’élection présidentielle américaine du 3 novembre. En effet, les autorités locales de cet État ont i...

Visite controversée de Mike Pompeo au Golan, territoire syrien occupé par Israël

Ce jeudi 19 novembre, Mike Pompeo, le secrétaire d’État américain, s’est rendu dans une colonie israélienne et sur le plateau du Golan, territoire syrien occupé par Israël. Une première pour un secrét...

France : Macron appelle à la création d’un conseil des imams

Ce mercredi 18 novembre, le président français Emmanuel Macron s’est entretenu avec les dirigeants du Conseil français du culte musulman (CFCM). À la demande du président, les dirigeants de ce Conseil...