Aller au contenu principal

Fraude à l’assurance : les compagnies s’arment de l’Intelligence artificielle

Confrontées à l’augmentation de la fraude à l’assurance auto, les compagnies d’assurance vont s’aider de la technologie pour renforcer la lutte. Premier assureur auto, Saham Assurance va utiliser une solution de SAS basée sur l’Intelligence Artificielle dans son combat. La solution permet de détecter les cas de fraudes potentiels et de se mettre en capacité de les contrer avec réactivité. La fraude à l’assurance auto coûterait aux alentours de 3 milliards de DH par an aux compagnies.

Par J.R.Y, Publié le 28/02/2020 à 16:00, mis à jour le 28/02/2020 à 17:33
Teaser Media
Assurances

Depuis quelques années, l’automobile donne la migraine aux compagnies d’assurance. La fraude y a atteint un niveau disproportionné s’exaspèrent les opérateurs. Elle coûterait aux alentours de 3 milliards de DH selon les compagnies.

Un sinistre sur cinq serait frauduleux

Si l’assurance auto inquiète dans le secteur, c’est à cause de son poids dans les primes annuelles alors qu’elle était une des branches les plus rentables jusqu’à dernièrement. Mais ça, c’était avant. Pour se rendre compte de la dégradation de la situation, il faut regarder le ratio combiné qui est le rapport entre les charges et les primes. Pour la branche automobile, il vient de dépasser les 100%, plus exactement 101,3%. Dit autrement, le coût des sinistres et les charges d’exploitation absorbent plus que la totalité du chiffre d’affaires.

La technologie au service des assureurs

Les compagnies ont mis en place des mesures pour enrayer la fraude et mieux identifier les comportements suspects parmi leurs clients, mais les résultats se font attendre. Ils sont contraints de redoubler d’efforts puisque l’Autorité des assurances les oblige maintenant à provisionner les déficits techniques sur l’automobile. Du coup certaines compagnies passent à une étape supérieure dans la lutte contre la fraude. Saham Assurance, qui est aussi le premier assureur auto, va utiliser l’intelligence artificielle pour son combat contre la fraude. Basée sur la data analytics et l’Intelligence artificielle, la solution permet de détecter les cas de fraude potentiels et de se mettre en capacité de les contrer avec réactivité, annonce Saham Assurance dans un communiqué. La compagnie a opté pour la solution SAS Detection and Investigation for Insurance. Après une phase d’essai, cette solution a été retenue parce qu’elle a prouvé son efficacité en révélant des cas de fraude avérés, justifie la compagnie.

Sage présente les résultats de son baromètre TVA

Le leader du marché des solutions de comptabilité, de paie et de gestion commerciale dans le cloud, Sage a organisé une table-ronde sous le thème "Comment la dématérialisation fiscale peut-elle contri...

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...

Finances publiques : un déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 24,6 milliards de DH (MMDH) pour les cinq premiers mois de cette année, contre un déficit de 23,3 MMDH à fin mai 2020. ...

Marché financier international : l'OCP lève avec succès 1,5 milliard de dollars

Dans un communiqué récemment publié, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a annoncé avoir réuni une émission obligataire sur les marchés internationaux. Ainsi, conformément à l’autorisation de son ...

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...