Aller au contenu principal

Changement dans l’organigramme d’Attijariwafa bank

Le groupe Attijariwafa bank procède à une refonte de son organisation interne. Mohamed El Kettani, président directeur général du groupe a annoncé, lundi à l’issue de son conseil d’administration, la restructuration de sa macro-organisation, qui prendra effet à partir du lundi 2 mars 2020.

Par Mohamed Laabi, Publié le 25/02/2020 à 16:27, mis à jour le 25/02/2020 à 23:24
Teaser Media
Mohamed Kettani, PDG d'Attijari Wafabank

Ce lundi 24 février, Mohamed El Kettani, PDG d’Attijariwafa bank, a présenté lors du conseil d’administration du groupe, la nouvelle organisation de la banque. Cette refonte vise à répondre à deux défis majeurs, à savoir : la consolidation des fondamentaux organisationnels de la banque à travers l’évolution de ses gouvernances Corporate et opérationnelle, et la réussite d’une triple transformation internationale, RH et digitale déjà bien avancée dans le cadre du plan stratégiques Énergies 2020, peut-on lire sur un communiqué du groupe parvenu à la rédaction de LeBrief.ma.

De son côté, le directeur général délégué, Boubker Jai, a pris sa retraite. Il a été remercié durant le conseil d’administration du groupe pour son engagement tout au long de ses années de service au profit d’Attijariwafa bank.

Le communiqué souligne également que la nouvelle macro-organisation du groupe est structurée autour de trois pôles métiers, un pôle Gestion Globale des Risques Groupe et un pôle Fonctions Supports. Les fonctions "Finances Groupe" et "Stratégie et Développement" sont désormais rattachées aux fonctions du PDG.

Organigrame

Une croissance continue

Rappelons qu’entre l’année 2005 et l’année 2018, le groupe Attijariwafa Bank a connu une progression fulgurante. Ainsi, les progressions annuelles moyennes sur cette période ont été de l’ordre de +10,5% sur le bilan total, de +11,7% sur les capitaux propres, de + 11,2% sur le PNB et de + 9,7% sur le RNPG.

Une croissance qui a concerné aussi l’organisation interne du groupe. Le nombre des collaborateurs a été multiplié par 4,4, le nombre de sociétés consolidées est passé de 23 à 46. Les lignes métiers se sont, quant à elles, diversifiées avec le lancement de la banque transactionnelle, la banque participative, le low income banking, la banque mobile, le mobile money, etc. Enfin, le nombre de pays de présence d’Attijariwafa Bank est passé de 8 à 25 à travers le monde.

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...

Finances publiques : un déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 24,6 milliards de DH (MMDH) pour les cinq premiers mois de cette année, contre un déficit de 23,3 MMDH à fin mai 2020. ...

Marché financier international : l'OCP lève avec succès 1,5 milliard de dollars

Dans un communiqué récemment publié, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a annoncé avoir réuni une émission obligataire sur les marchés internationaux. Ainsi, conformément à l’autorisation de son ...

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...