Aller au contenu principal

Plainte de Wana pour "pratiques anticoncurrentielles" : Maroc Telecom tiré d’affaire

Jeudi après-midi, le conseil d’administration de Wana a décidé de retirer sa plainte judiciaire contre Maroc Telecom, déposée en 2018. Le dossier devait faire l’objet d’un jugement ce 24 février devant le tribunal de commerce à Rabat. Wana réclamait 5,7 milliards de dirhams à l’opérateur historique, à qui elle reprochait des pratiques anticoncurrentielles.

Par Mohamed Laabi, Publié le 21/02/2020 à 16:41, mis à jour le 21/02/2020 à 17:48
Teaser Media
Plainte de Wana pour « pratiques anticoncurrentielles » : Maroc Telecom tiré d’affaire

Ahizoune peut pousser un ouf de soulagement. Contre toute attente, la Société Wana (actuellement nommée Inwi) a fait savoir qu’elle abandonne sa plainte contre Maroc Telecom. Cette décision intervient suite à un conseil d’administration de Wana, tenu jeudi sur convocation de son actionnaire majoritaire Al Mada (Ex : SNI). Dans sa plainte déposée en 2018, Wana accusait son concurrent principal de "pratiques anticoncurrentielles", et réclamait des dommages et intérêts de… 5,7 milliards de dirhams.

«Confiant dans les perspectives de consolidation et de développement du secteur des télécommunications, le Conseil d’Administration de Wana a décidé, sur proposition des administrateurs Al Mada, d’abandonner l’action engagée en 2018 à l’encontre de Maroc Telecom devant le tribunal de Commerce de Rabat», a souligné Wana. Quelles sont donc les motivations de ce retrait ? La sanction de 3,3 milliards adressée par l’ANRT contre Maroc Telecom le 2 février dernier a-t-elle joué un rôle dans cette décision ? Sur son communiqué, Wana avance la carte de l’intérêt des consommateurs et des entreprises.

«Le Conseil d’administration de Wana ne doute pas que les mesures et injonctions prises dans ce cadre permettront de rétablir une concurrence saine sur le marché des télécommunications, dans l’intérêt des consommateurs et des entreprises et dans le strict respect de la loi et réglementation applicable», peut-on lire sur le communiqué. Plus de 24 heures après l’annonce de WANA, les médias ne se sont toujours pas arrêtés sur les véritables raisons qui ont motivé cette décision.

Campagne céréalière 2020-2021 : une très bonne récolte de 103,2 millions de quintaux

La campagne agricole 2020-2021 s’est distinguée par une bonne répartition temporelle de pluviométrie et une occurrence avec les stades clés de développement des céréales (tallage, montaison et remplis...

Tourisme : quelles perspectives pour le deuxième semestre 2021 ?

L’Office national des aéroports (ONDA) a souligné dans un communiqué que le nombre de passagers enr...

En 2020, les investissements directs marocains à l’étranger ont enregistré un repli de 29,3%

L’Office des changes vient de publier son rapport sur la balance des paiements et position extérieure globale du Maroc en 2020. Réalisé sur la base des données 2020 provisoires de la balance des paiem...

DEPF : l’activité économique en rétablissement

Les perspectives d’un rebond de l’activité économique mondiale et du commerce international se conf...

Échanges extérieurs : les principaux partenaires commerciaux du Maroc

Dans son dernier rapport annuel portant sur les échanges commerciaux du Maroc en 2020, l’Office des changes a indiqué que les transactions commerciales du pays avec le reste du monde ont enregistré un...

La reprise s’annonce bonne, mais reste menacée par la Covid-19

Au cours du deuxième trimestre 2021, le contexte international aurait été marqué par la poursuite d...