Aller au contenu principal

Ce que la patronne du FMI pense du Maroc

Après avoir passé 4 jours au Maroc, Kristalina Georgieva, directrice générale du fonds monétaire international (FMI), a quitté le Maroc jeudi soir. La patronne bulgare s’est dite optimiste quant à l’évolution du pays et a affirmé que la croissance économique du royaume est sur la bonne voix. Elle estime que cette dernière sera ascendante et atteindra les 4% en 2021. Retour sur les faits marquants de la visite de Georgieva au Maroc.

Par Mohamed Laabi, Publié le 21/02/2020 à 12:03, mis à jour le 21/02/2020 à 12:39
Teaser Media
Kristalina Georgieva

La première visite au Maroc de la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, aura été riche en activités. Georgieva a rencontré de hauts responsables marocains, dont le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Benchaâboun, et le gouverneur de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri. Elle en a profité pour saluer les efforts déployés par le Maroc pour rendre son économie plus inclusive, tout en affirmant «le soutien de son institution à toutes les procédures de développement engagées par le royaume». Lors d’une conférence de presse, tenue jeudi soir à Rabat, Georgieva s’est également dite optimiste quant aux prévisions économiques marocaines pour les années à venir. La responsable a prévu une croissance de 3,7% en 2020 et de 4% en 2021, rapporte les Inspirations Éco ce vendredi. Une évolution qui ne prendrait pas en considération «l’impact d’une éventuelle épidémie qui toucherait le pays», déclare Georgieva dans une interview accordée à la chaîne de 2M.

Préparation des assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale

La visite de Georgieva avait aussi pour but de discuter des préparatifs des assemblées annuelles du FMI et de la banque mondiale que la ville de Marrakech compte organiser en octobre 2021. À ce titre, la responsable a exprimé son bonheur de voir une ville, riche de par son histoire et sa culture, devenir pendant une semaine la capitale financière du monde. «Le Maroc réussira cet événement important, vu sa grande expérience accumulée dans ce domaine», déclare-t-elle. Pour rappel, la dernière assemblée annuelle organisée par le FMI sur le continent africain date de 1973. Elle s’était tenue à Nairobi (Kenya).

"Impressionnée" par la réflexion du nouveau modèle de développement

Interrogée au sujet du nouveau modèle de développement entrepris par le Maroc, la directrice du FMI a expliqué que «dans un environnement technologique, financier, économique et géopolitique en mutation rapide, il est important de construire des politiques avec agilité et flexibilité, afin d’être prêt à faire face aux variables inconnues du futur».

Georgieva a précisé que le Fonds monétaire international est prêt à prêter main-forte à la Commission de Chakib Benmoussa en présentant les données en sa possession, qui pourraient servir au développement du Maroc. «J’ai été impressionnée par l’attention portée par les autorités marocaines à réduire les inégalités dans le pays et faire en sorte que tout le monde puisse contribuer au développement économique. Le FMI est prêt à fournir n’importe quelle analyse qui peut aider la Commission à façonner sa nouvelle vision pour le Maroc».

Tasbiq Tasdir : le nouveau produit de Crédit Agricole du Maroc

Le nouveau produit de Crédit Agricole du Maroc (CAM), "Tasbiq Tasdir", est un crédit de trésorerie qui permet de préfinancer la campagne d’exportation en dirhams ou en devises et couvre toutes les opé...

Maroc/Royaume-Uni : le plus long câble électrique sous-marin du monde reliera bientôt les deux pays

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les solutions d’énergie renouvelable, a révélé qu’elle prévoit de construire entre le Maroc et le Royaume-Uni le plus long câble électrique sous-marin d...

Rand Merchant Bank : l’Égypte et le Maroc sont les pays les plus attractifs pour l’investissement en Afrique

L’Égypte est la destination la plus attrayante pour les investisseurs en Afrique, suivie du Maroc et de l’Afrique du Sud, selon un récent rapport de la Rand Merchant Bank (RMB). L’étude "Où investir e...

Secteur privé marocain, un véritable outil de sortie de crise

Un rapport portant sur le développement du secteur privé au Maroc vient d'être présenter. Il s'agit...

Opportunité méditerranéenne : l’UE et le Maroc appelés à resserrer leurs liens

Business Europe, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et EuroCham Maroc ont adopté un «Pacte de modernisation du commerce et de l’investissement entre l’Union européenne (UE) et l...

Le Maroc élu à la présidence du comité de surveillance du Centre pour l’intégration en Méditerranée

Dans un communiqué conjoint, la Banque mondiale (BM) et le ministère de l’Économie et des Finances ont annoncé que le Maroc a été élu président du comité de surveillance du Centre pour l’intégration e...