Aller au contenu principal

Un attentat "xénophobe" tue au moins 9 personnes en Allemagne

Neuf personnes ont été tuées, mercredi soir, dans deux fusillades perpétrées dans des bars à chicha de la ville allemande de Hanau, près de Francfort. Selon la police, le principal suspect et sa mère ont été retrouvés morts quelques heures plus tard dans leurs appartements. Le parquet antiterroriste s’est saisi de l’enquête et soupçonne un mobile lié à l’extrême droite.

Par H.L.B, Publié le 20/02/2020, mis à jour le 20/02/2020
Teaser Media
Un attentat "xénophobe" tue au moins 9 personnes en Allemagne

L’Allemagne a été secouée ce mercredi soir par deux fusillades meurtrières. Un assaillant a attaqué deux bars à chicha dans la ville allemande de Hanau, près de Francfort, et a tué au moins neuf personnes, indique Le Monde. Tôt ce jeudi matin, la police a retrouvé le suspect et sa mère morts dans leur appartement. Le parquet fédéral, compétent dans les affaires de terrorisme, soupçonnant une «motivation xénophobe», s’est saisi de l’enquête, affirme la même source.

Que s’est-il passé lors de ces attaques ?

Les deux attentats ont eu lieu à plusieurs minutes d’intervalle dans des bars à chicha, également décrits comme des salons de narguilé, dans deux quartiers de Hanau, une ville de quelque 100000 habitants située à environ 20 kilomètres de Francfort. Des témoins oculaires ont expliqué que plusieurs coups de feu ont été tirés vers 22 heures (heure locale), indique Euronews. Un important dispositif policier avait été déployé après les fusillades qui ont ciblé les établissements "Midnight" et "Arena Bar and Cafe". Une trentaine de voitures policières ont été déployées dans la ville dans le cadre d’une large opération de "chasse à l’homme".

Qui sont les victimes ?

Selon les rapports de police, trois personnes ont été tuées lors de la première attaque, et cinq autres lors de la seconde. Les autorités ont par la suite déclaré que le nombre de morts était passé à neuf après qu’une autre personne ait succombé à ses blessures. Plusieurs autres personnes auraient été blessées, mais leurs identités n’ont pas été divulgué, nous apprend le New York Times.

Comment le suspect a-t-il été trouvé ?

Après sept heures de recherche massive, la police a déclaré tôt jeudi matin que le suspect avait été retrouvé mort dans son domicile. Le corps d’une autre personne a été découvert sur les lieux. Selon le quotidien Bild, il s’agirait de la mère de l’assaillant, âgée de 72 ans. La même source a précisé que le tueur était de nationalité allemande et titulaire d’un permis de chasse. France24 explique que la police a réussi à déterminer la localisation du criminel après avoir donné suite aux déclarations de témoins concernant une voiture en fuite. En retrouvant l’immatriculation et l’adresse du propriétaire du véhicule, les forces de l’ordre ont par la suite procédé à une perquisition de l’appartement.

Un mobile a-t-il été identifié ?

Les procureurs fédéraux, qui enquêtent sur les crimes graves dont le terrorisme, ont repris l’affaire et soupçonnent que ce drame soit lié au terrorisme d’extrême droite. Le parquet compétent a également exprimé ses préoccupations quant à cette nouvelle menace surtout, que pas plus tard que vendredi dernier, 12 personnes ont été arrêtées dans le pays dans le cadre d’une enquête anti-xénophobie. Ces derniers sont soupçonnés d’avoir planifié des attaques de grande ampleur contre des mosquées sur le modèle de celles de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, rapporte Bloomberg.

Quelle a été la réaction du gouvernement allemand ?

«C’était une soirée terrible qui nous hantera certainement pendant très, très longtemps et dont nous nous souviendrons avec tristesse», a déclaré le maire de Hanau, Claus Kaminsky, au journal Bild. La législatrice Katja Leikert, membre du parti de centre-droit de la chancelière Angela Merkel, qui représente Hanau au Parlement allemand, a tweeté : «c’est un véritable scénario d’horreur pour nous tous». Le porte-parole de Merkel a déclaré pour sa part : «Nos pensées de ce matin sont avec les habitants de Hanau, où ce terrible crime a été commis». «Une profonde sympathie pour les familles touchées, qui pleurent leurs morts. Nous espérons que les blessés se rétabliront bientôt», a précisé à BBC News le porte-parole du gouvernement, Steffen Seibert.


  • Partagez

Légère hausse des infections au coronavirus en Chine

Dimanche 5 avril, la Chine a annoncé 39 nouveaux cas d’infections au Coronavirus, contre 30 le samedi. Les dernières statistiques ont également montré que deux décès ont été enregistrés au cours des d...

Coronavirus : l’Espagne est en phase de stabilisation

En Espagne, le confinement de la population semble porter ses fruits. En effet, l’épidémie continue de se stabiliser dans le pays. 637 personnes sont décédées du Covid-19 au cours des dernières 2...

Coronavirus : les États-Unis redoutent une semaine «comme Pearl Harbor»

Aux États-Unis, le coronavirus a contaminé plus de 336.000 personnes et a tué plus de 9600 Américains. Le Covid-19 continue de semer la mort aux USA, particulièrement dans l’État de New York, qui...

Coronavirus : un éventuel vaccin «en automne»

La biotech américaine Moderna Therapeutics, spécialisée dans les traitements à base d’ARN, est sur le point de développer un éventuel vaccin contre le coronavirus. Dirigée par le Français Stéphane Ban...

Le point sur la pandémie du coronavirus à travers le monde

La crise due au coronavirus a mis la planète à l’arrêt. Avec désormais plus d’un million de cas dan...

Le coronavirus transmissible par voie respiratoire

Dans une lettre envoyée à la Maison-Blanche ce mercredi 1er avril, un groupe d’experts a déclaré que le nouveau coronavirus pourrait se transmettre juste en parlant avec un cas contaminé ou en respira...