Aller au contenu principal

Le Maroc rejette catégoriquement les allégations d’Amnesty International

Par Khansaa Bahra, Publié le 20/02/2020, mis à jour le 20/02/2020
Teaser Media
liberté d'expression maroc

Ce mercredi 19 février, dans une réponse relayée par la MAP, les autorités marocaines ont exprimé leur «rejet catégorique des allégations et des positions adoptées par Amnesty International» dans son rapport annuel sur la situation des droits de l’Homme dans la région MENA (Afrique du Nord et Moyen-Orient). Selon les autorités, il s’agit de «généralités et d’évaluations qui ne sont pas basées sur des données concrètes» et qui «visent à déprécier les efforts du Royaume en matière de consolidation des Droits de l’Homme». Ils affirment avoir «fait le choix de la consolidation des acquis en matière des Droits de l’Homme, d’ouverture, du dialogue et de la collaboration avec les mécanismes onusiens et les ONG œuvrant dans ce domaine». Les allégations contenues dans le rapport ne sont que «des rumeurs infondées» qui «ne prennent pas en considération les efforts déployés par le royaume en matière de lutte contre la torture».

Pour rappel, ce mardi, Amnesty International a écrit, dans la partie réservée au royaume dans son rapport annuel, qu’en 2019 les autorités marocaines ont «harcelé des journalistes, des personnes animant des blogs, des artistes et des militantes et militants qui n’avaient fait qu’exprimer pacifiquement leurs opinions». L’ONG estime que «les autorités n’enquêtaient pas de façon adéquate sur les allégations» au sujet de prétendues affaires de tortures et de mauvais traitement. Amnesty évoque également des «procès injustes».

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...

Nos téléphones écoutent-t-ils nos conversations ?

Tout le monde a déjà été surpris de voir apparaître une publicité sur internet pour un produit dont il venait de parler. Ce constat laisse aussi place aux théories de complot, poussant ainsi la majori...

Sous quelles conditions peut-on voyager en Espagne ?

Depuis le dernier déconfinement en Europe, plusieurs pays retrouvent une vie normale, mais également le monde du tourisme. Après l’annonce de la réouverture du ciel du Maroc, c’est à l’Espagne de rouv...