Aller au contenu principal

Le Maroc rejette catégoriquement les allégations d’Amnesty International

Par Khansaa B., Publié le 20/02/2020, mis à jour le 20/02/2020
Teaser Media
liberté d'expression maroc

Ce mercredi 19 février, dans une réponse relayée par la MAP, les autorités marocaines ont exprimé leur «rejet catégorique des allégations et des positions adoptées par Amnesty International» dans son rapport annuel sur la situation des droits de l’Homme dans la région MENA (Afrique du Nord et Moyen-Orient). Selon les autorités, il s’agit de «généralités et d’évaluations qui ne sont pas basées sur des données concrètes» et qui «visent à déprécier les efforts du Royaume en matière de consolidation des Droits de l’Homme». Ils affirment avoir «fait le choix de la consolidation des acquis en matière des Droits de l’Homme, d’ouverture, du dialogue et de la collaboration avec les mécanismes onusiens et les ONG œuvrant dans ce domaine». Les allégations contenues dans le rapport ne sont que «des rumeurs infondées» qui «ne prennent pas en considération les efforts déployés par le royaume en matière de lutte contre la torture».

Pour rappel, ce mardi, Amnesty International a écrit, dans la partie réservée au royaume dans son rapport annuel, qu’en 2019 les autorités marocaines ont «harcelé des journalistes, des personnes animant des blogs, des artistes et des militantes et militants qui n’avaient fait qu’exprimer pacifiquement leurs opinions». L’ONG estime que «les autorités n’enquêtaient pas de façon adéquate sur les allégations» au sujet de prétendues affaires de tortures et de mauvais traitement. Amnesty évoque également des «procès injustes».


  • Partagez

Covid-19 : Fine Hygienic et Dislog font don de 150.000 unités de produit d’hygiène

"Fine Hygienic Holding", l’un des groupes mondiaux leaders dans la fabrication des produits hygiéniques et de solutions de stérilisation innovantes et "Dislog Group" leader marocain de la distribution...

Coronavirus : le Maroc prévoit-il un dépistage massif ?

Avec 560000 infections et 25300 décès, la pandémie du coronavirus se propage encore dans le monde. ...

Coronavirus : le bilan s'alourdit au Maroc

Le bilan des personnes infectées par le coronavirus continue de s’alourdir au Maroc. 58 nouveaux cas ont été enregistrés ce vendredi 27 mars. Ces derniers ont tous été pris en charge par des équi...

Premiers résultats encourageants du traitement par la chloroquine

À Rabat, un premier cas atteint du coronavirus a été guéri en six jours grâce à la chloroquine, une...

Covid-19 : les médecins du privé en renfort

Les derniers chiffres de la pandémie font état de 333 personnes infectées et de 21 décès au Maroc. ...

La police mobilisée face à la pénurie de sang

Ce mercredi 25 mars, les policiers de Rabat ont participé à une campagne de collecte de sang. Les policiers de Casablanca ont rejoint cet élan de solidarité et se sont également mobilisés, jeudi matin...