Étiquette

Le délégué interministériel aux droits de l'Homme, Ahmed Chaouki Benyoub

Droits humains : la DIDH contre-attaque

Le rapport publié fin mars par Amnesty International (AI) a suscité l’indignation de la Délégation interministérielle aux droits de l’Homme (DIDH) sur certains propos et affirmations qu’elle juge non objectifs. Dans un communiqué publié par la DIDH «Amnesty International est toujours engagée dans une campagne systématique contre le Maroc, bafouant ainsi les règles qu’elle a été…

Lire la suite
Droit de l’Homme : Amnesty International s’en prend de nouveau au Maroc

Droits de l’Homme : Amnesty International critique le Maroc

Amnesty International (AI) a consacré une grande partie de son nouveau rapport à la situation des droits humains au Maroc. L’organisation non gouvernementale (ONG) a souligné plusieurs dépassements et violations observés au cours de l’année 2021. Elle évoque en premier lieu des atteintes à la liberté d’expression et d’association. «Les autorités ont continué d’utiliser le décret-loi d’urgence…

Lire la suite
Droit de l’Homme : Amnesty International s’en prend de nouveau au Maroc

Droit de l’Homme : Amnesty International s’en prend de nouveau au Maroc

Amnesty International (AI) a de nouveau attaqué le Maroc dans son bilan annuel publié ce mercredi 7 avril. Dans ce rapport, intitulé «La situation des droits humains dans le monde», l’ONG a accusé le Royaume de «répression de la dissidence», de censure de la presse et de «châtiments cruels, inhumains ou dégradants» vis-à-vis de certains influenceurs.…

Lire la suite
Maati Monjib, opposant et militant des droits humains, à Rabat, le 20 février 2014 © AFP

Amnesty International exhorte le Maroc à libérer Maati Monjib

Ce mercredi 27 janvier, Amnesty International a publié un communiqué appelant le Maroc à libérer l’historien et défenseur des droits de l’Homme Maati Monjib. «Les autorités marocaines doivent libérer immédiatement et sans conditions le défenseur des droits humains Maati Monjib et abandonner toutes les charges retenues contre lui», écrit l’ONG dans un communiqué. Maati Monjib…

Lire la suite
Rapport d'Amnesty International : le Maroc n'est pas prêt à tourner la page

Rapport d’Amnesty International : le Maroc n’est pas prêt à tourner la page

Accusé d’espionner et de violer les droits du journaliste Omar Radi par Amnesty Internatiol (AI), le Maroc continue d’exiger les preuves attestant ces allégations. Cette affaire remonte au 22 juin 2020, lorsque l’Organisation non gouvernementale (ONG) a publié un rapport dénonçant que l’Exécutif marocain aurait installé le logiciel d’espionnage Pegasus de l’entreprise israélienne NSO Group sur…

Lire la suite
Le Maroc dénonce la position hostile d’Amnesty International à son égard

Le bras de fer Maroc-Amnesty International se poursuit

Le Maroc hausse le ton contre Amnesty International (AI). Mise au défi lors d’une conférence conjointe par trois ministres marocains ainsi qu’une lettre du chef du gouvernement, l’Organisation non gouvernemental (ONG) a émis une réponse le samedi 4 juillet. La démarche du gouvernement intervient après que AI ait publié le 22 juin 2020 un rapport…

Lire la suite
Le Maroc dénonce la position hostile d’Amnesty International à son égard

Le Maroc dénonce la position hostile d’Amnesty International à son égard

«Amnesty International (AI) a procédé à une campagne internationale de diffamation mobilisant des dizaines de journaux internationaux qui ont relayé – sans vérifications des faits – un rapport nuisant à la réputation du Maroc», a martelé ce jeudi 2 juillet Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse conjointe avec Saïd Amzazi,…

Lire la suite
Amnesty MAROC

La guerre Amnesty-Maroc se poursuit

Le Maroc a rejeté le récent rapport d’Amnesty International dans lequel l’ONG affirme que le gouvernement marocain aurait lancé des attaques informatiques contre le journaliste Omar Radi. Le vendredi 26 juin, les autorités publiques ont publié un communiqué «réfutant catégoriquement les allégations contenues dans le dernier rapport d’Amnesty International» et «appelant cette dernière à apporter les…

Lire la suite
Omar Radi, de nouveau convoqué par le BNPJ

Omar Radi de nouveau convoqué par la BNPJ

Les déboires de Omar Radi avec la justice marocaine font de nouveau la une des médias nationaux et internationaux. Ce mercredi 24 juin, le procureur du roi auprès la cour d’appel de Casablanca a annoncé que la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a envoyé une convocation au journaliste. Selon Yabiladi, cette convocation s’inscrit…

Lire la suite

Actualités vues du Maroc

Tous
Politique
Économie
Société
Pavé parallax 1