Aller au contenu principal

Donald Trump aurait offert de gracier Julian Assange s’il disculpait la Russie

Par Khansaa B., Publié le 20/02/2020, mis à jour le 20/02/2020
Teaser Media
assange

Ce mercredi 19 février, un avocat de Julian Assange, fondateur, rédacteur en chef et porte-parole de WikiLeaks, a affirmé que le président américain, Donald Trump, aurait offert, en 2017, de gracier le fondateur de WikiLeaks. En contrepartie, ce dernier devrait affirmer que la Russie n’avait rien à voir avec le piratage des serveurs du parti démocrate de 2016. Selon l’agence britannique Press association (PA), cette proposition aurait été formulée par l’intermédiaire du député républicain, Dana Rohrabacher. Cette déclaration intervient alors que Trump a utilisé son pouvoir présidentiel pour gracier et commuer la peine de plusieurs prisonniers.

Le président américain a très rapidement démenti cette allégation. Stephanie Grisham, une porte-parole de la Maison-Blanche, a aussitôt dénoncé un «mensonge absolu». «Le président ne connaît quasiment rien de Dana Rohrabacher mis à part que c’est une ancienne élue. Il ne lui a jamais parlé de ce sujet ou de pratiquement aucun autre sujet. Il s’agit d’une pure invention», a précisé Grisham dans un communiqué.

L’examen de la demande d’extradition vers les États-Unis de l’Australien de 48 ans doit débuter à partir de lundi prochain. La juge britannique Vanessa Baraitser a autorisé l’équipe d’Assange à présenter cette allégation et d’éventuelles preuves lors de cette audience.

Pour rappel, Assange est inculpé de complot pour piratage d’un réseau informatique du Pentagone ; un acte fédéral l’accuse d’avoir aidé un soldat à télécharger de manière illégale des informations confidentielles en 2010, notamment sur les guerres en Irak et en Afghanistan, que WikiLeaks a rendues publiques. Assange, qui nie l’accusation, avait été arrêté le 11 avril 2019 après que le gouvernement équatorien lui ait retiré sa protection et permit à la police de l’emmener hors de son ambassade de Londres, où il résidait depuis 2012.


  • Partagez

Légère hausse des infections au coronavirus en Chine

Dimanche 5 avril, la Chine a annoncé 39 nouveaux cas d’infections au Coronavirus, contre 30 le samedi. Les dernières statistiques ont également montré que deux décès ont été enregistrés au cours des d...

Coronavirus : l’Espagne est en phase de stabilisation

En Espagne, le confinement de la population semble porter ses fruits. En effet, l’épidémie continue de se stabiliser dans le pays. 637 personnes sont décédées du Covid-19 au cours des dernières 2...

Coronavirus : les États-Unis redoutent une semaine «comme Pearl Harbor»

Aux États-Unis, le coronavirus a contaminé plus de 336.000 personnes et a tué plus de 9600 Américains. Le Covid-19 continue de semer la mort aux USA, particulièrement dans l’État de New York, qui...

Coronavirus : un éventuel vaccin «en automne»

La biotech américaine Moderna Therapeutics, spécialisée dans les traitements à base d’ARN, est sur le point de développer un éventuel vaccin contre le coronavirus. Dirigée par le Français Stéphane Ban...

Le point sur la pandémie du coronavirus à travers le monde

La crise due au coronavirus a mis la planète à l’arrêt. Avec désormais plus d’un million de cas dan...

Le coronavirus transmissible par voie respiratoire

Dans une lettre envoyée à la Maison-Blanche ce mercredi 1er avril, un groupe d’experts a déclaré que le nouveau coronavirus pourrait se transmettre juste en parlant avec un cas contaminé ou en respira...