Aller au contenu principal

Donald Trump aurait offert de gracier Julian Assange s’il disculpait la Russie

Par Khansaa Bahra, Publié le 20/02/2020 à 11:16, mis à jour le 20/02/2020 à 11:36
Teaser Media
assange

Ce mercredi 19 février, un avocat de Julian Assange, fondateur, rédacteur en chef et porte-parole de WikiLeaks, a affirmé que le président américain, Donald Trump, aurait offert, en 2017, de gracier le fondateur de WikiLeaks. En contrepartie, ce dernier devrait affirmer que la Russie n’avait rien à voir avec le piratage des serveurs du parti démocrate de 2016. Selon l’agence britannique Press association (PA), cette proposition aurait été formulée par l’intermédiaire du député républicain, Dana Rohrabacher. Cette déclaration intervient alors que Trump a utilisé son pouvoir présidentiel pour gracier et commuer la peine de plusieurs prisonniers.

Le président américain a très rapidement démenti cette allégation. Stephanie Grisham, une porte-parole de la Maison-Blanche, a aussitôt dénoncé un «mensonge absolu». «Le président ne connaît quasiment rien de Dana Rohrabacher mis à part que c’est une ancienne élue. Il ne lui a jamais parlé de ce sujet ou de pratiquement aucun autre sujet. Il s’agit d’une pure invention», a précisé Grisham dans un communiqué.

L’examen de la demande d’extradition vers les États-Unis de l’Australien de 48 ans doit débuter à partir de lundi prochain. La juge britannique Vanessa Baraitser a autorisé l’équipe d’Assange à présenter cette allégation et d’éventuelles preuves lors de cette audience.

Pour rappel, Assange est inculpé de complot pour piratage d’un réseau informatique du Pentagone ; un acte fédéral l’accuse d’avoir aidé un soldat à télécharger de manière illégale des informations confidentielles en 2010, notamment sur les guerres en Irak et en Afghanistan, que WikiLeaks a rendues publiques. Assange, qui nie l’accusation, avait été arrêté le 11 avril 2019 après que le gouvernement équatorien lui ait retiré sa protection et permit à la police de l’emmener hors de son ambassade de Londres, où il résidait depuis 2012.

Cinq ans de plus pour Antonio Guterres à la tête de l’ONU

Ce vendredi 18 juin, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies (ONU) depuis le 1ᵉʳ janvier 2017 a été nommé pour un second mandat à la tête de l’institution. Cette nomination a été confir...

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...

Vaccins : un député franco-marocain interpelle l’exécutif français

En France, seuls les personnes ayant reçu les vaccins contre la Covid-19 de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johson&Johson) ont le droit d’accéder au pays. Cependant, plusieurs re...

Nouvelles frappes aériennes israéliennes à Gaza

Ce jeudi soir, peu avant minuit, l’armée de défense d’Israël (Tsahal) a mené des frappes aériennes contre des positions du Hamas à Gaza, en représailles à des tirs de ballons incendiaires vers l’État ...

Le calvaire des Algériens bloqués en France

Bien qu’Air Algérie ait annoncé fin mai 2021 la reprise des vols et les conditions pour rentrer dans le pays nord-africain, les deux agences de la compagnie en France gardent encore leurs portes close...

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...