Aller au contenu principal

Trump gracie des accusés poursuivis pour corruption

Par Khansaa Bahra, Publié le 19/02/2020 à 11:25, mis à jour le 19/02/2020 à 17:38
Teaser Media
Donald Trump

Ce mardi 18 février, le président américain, Donlad Trump, a utilisé son pouvoir présidentiel pour gracier sept individus et commuer la peine de quatre prisonniers. Ces derniers sont tous impliqués dans des affaires de corruption. La clémence du président s’est ainsi étendue à l’ancien commissaire de la police de New York, Bernie Kerik, condamné à quatre ans de prison en 2009 après avoir été reconnu coupable de fraude fiscale et de faux témoignages à la Maison-Blanche. Selon le Washington Post, Kerik est un invité régulier au club privé de Trump en Floride, ainsi qu’un collaborateur de Fox News. En outre, le président américain a gracié le financier Michael Milken, qui avait reconnu sa responsabilité dans des dossiers de fraude remontant aux années 1990, ainsi que l’ex-propriétaire des 49ers de San Francisco, Edward DeBartolo, impliqué dans une affaire de corruption datant également de la même époque.

De plus, Trump a commué la peine de l’ancien gouverneur démocrate de l’Illinois, Rod Blagojevich, qui avait été condamné à 14 ans de réclusion pour avoir tenté de vendre le siège de sénateur de l’ex-président Barack Obama, rapporte le New York Times. Ainsi, l’ex-élu pourra bientôt sortir de prison en attendant une éventuelle grâce présidentielle qui pourra effacer sa peine. «Il a passé huit ans en prison, c’est long. Il a l’air de quelqu’un de très bien, je ne le connais pas», a déclaré le président. Blagojevich est un ancien concurrent de l’émission de téléréalité de Donald Trump "Celebrity Apprentice". Il est l’une des figures les plus connues parmi celles qui ont bénéficié de cette clémence.

La décision du président américain, qui avait fait campagne contre la corruption, alimente les spéculations sur la volonté du milliardaire républicain d’user de ce droit régalien en faveur de certains de ses proches.

Cinq ans de plus pour Antonio Guterres à la tête de l’ONU

Ce vendredi 18 juin, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies (ONU) depuis le 1ᵉʳ janvier 2017 a été nommé pour un second mandat à la tête de l’institution. Cette nomination a été confir...

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...

Vaccins : un député franco-marocain interpelle l’exécutif français

En France, seuls les personnes ayant reçu les vaccins contre la Covid-19 de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johson&Johson) ont le droit d’accéder au pays. Cependant, plusieurs re...

Nouvelles frappes aériennes israéliennes à Gaza

Ce jeudi soir, peu avant minuit, l’armée de défense d’Israël (Tsahal) a mené des frappes aériennes contre des positions du Hamas à Gaza, en représailles à des tirs de ballons incendiaires vers l’État ...

Le calvaire des Algériens bloqués en France

Bien qu’Air Algérie ait annoncé fin mai 2021 la reprise des vols et les conditions pour rentrer dans le pays nord-africain, les deux agences de la compagnie en France gardent encore leurs portes close...

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...