Aller au contenu principal

Trump gracie des accusés poursuivis pour corruption

Par Khansaa Bahra, Publié le 19/02/2020 à 11:25, mis à jour le 19/02/2020 à 17:38
Teaser Media
Donald Trump

Ce mardi 18 février, le président américain, Donlad Trump, a utilisé son pouvoir présidentiel pour gracier sept individus et commuer la peine de quatre prisonniers. Ces derniers sont tous impliqués dans des affaires de corruption. La clémence du président s’est ainsi étendue à l’ancien commissaire de la police de New York, Bernie Kerik, condamné à quatre ans de prison en 2009 après avoir été reconnu coupable de fraude fiscale et de faux témoignages à la Maison-Blanche. Selon le Washington Post, Kerik est un invité régulier au club privé de Trump en Floride, ainsi qu’un collaborateur de Fox News. En outre, le président américain a gracié le financier Michael Milken, qui avait reconnu sa responsabilité dans des dossiers de fraude remontant aux années 1990, ainsi que l’ex-propriétaire des 49ers de San Francisco, Edward DeBartolo, impliqué dans une affaire de corruption datant également de la même époque.

De plus, Trump a commué la peine de l’ancien gouverneur démocrate de l’Illinois, Rod Blagojevich, qui avait été condamné à 14 ans de réclusion pour avoir tenté de vendre le siège de sénateur de l’ex-président Barack Obama, rapporte le New York Times. Ainsi, l’ex-élu pourra bientôt sortir de prison en attendant une éventuelle grâce présidentielle qui pourra effacer sa peine. «Il a passé huit ans en prison, c’est long. Il a l’air de quelqu’un de très bien, je ne le connais pas», a déclaré le président. Blagojevich est un ancien concurrent de l’émission de téléréalité de Donald Trump "Celebrity Apprentice". Il est l’une des figures les plus connues parmi celles qui ont bénéficié de cette clémence.

La décision du président américain, qui avait fait campagne contre la corruption, alimente les spéculations sur la volonté du milliardaire républicain d’user de ce droit régalien en faveur de certains de ses proches.

Allemagne : les sociaux-démocrates en quête d’alliés pour remplacer la coalition de Merkel

Les sociaux-démocrates allemands entament ce lundi le processus de formation d’un exécutif après avoir remporté de justesse leurs premières élections nationales depuis 2005. Leur victoire met ainsi fi...

USA : "America is back" remplace "America first"

Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, il y a huit mois, Joe Biden a tenté de "détrumpiser" les États-Unis. Il a ainsi changé le slogan de son prédécesseur "America first" (l’Amérique en premier) par...

AG de l’ONU : la Chine, ennemie ou partenaire ?

Lors de l’Assemblée générale des Nations Unies (ONU), le président chinois Xi Jinping est intervenu par visioconférence après son homologue américain, Joe Biden. Il a lancé que «la Chine n’a jamais en...

Le tourisme spatial, bonne ou mauvaise idée ?

Le tourisme spatial est une activité qui consiste à envoyer des civils dans l'espace. En février, la société Virgin Galactic, spécialisée dans les vols spatiaux commerciaux, a envoyé trois personnes d...

Sinopharm désormais reconnu en France, mais sous conditions

Dans un Décret publié aujourd’hui, la France a modifié les conditions d’acceptation sur son territoire des personnes vaccinées. Selon ce texte, les personnes immunisées par Sinopharm pourront désormai...

Élections en Allemagne : l’ère Merkel touche à sa fin

Les Allemands se préparent à dire au revoir à Angela Merkel, dont les 16 années en tant que chancelière prendront fin après les élections législatives de ce dimanche 26 septembre. Le 22 novembre 2005,...