Aller au contenu principal

Algérie : le mouvement de protestation populaire célèbre son premier anniversaire

Le 14 février a marqué le "cinquante-deuxième vendredi" de protestations du Hirak algérien. Cette marche intervient une semaine avant la célébration du premier anniversaire de ce mouvement populaire. Né le 22 février pour s’opposer au système au pouvoir, le Hirak a réussi à renverser l’ex-président Abdelaziz Bouteflika. Plus déterminé que jamais, ce mouvement est confronté à de nombreux défis. Pour y faire face, les activistes ont annoncé une rencontre nationale «inclusive» prévue le jeudi 20 février à Alger.

Par Khansaa Bahra, Publié le 17/02/2020 à 15:15, mis à jour le 17/02/2020 à 18:18
Teaser Media
Hirak

Samedi prochain, le mouvement populaire Hirak soufflera sa première bougie. Vendredi dernier, des milliers d’Algériens venus des quatre coins du pays ont pris part à plusieurs marches organisées pour célébrer ce premier anniversaire, rapporte Le Point. Né le 22 février pour s’opposer au système au pouvoir, ce mouvement de protestation populaire inédit a rapidement pris de l’ampleur. Le 2 avril 2019, soit six semaines après le déclenchement des manifestations anti-gouvernementales hebdomadaires, le Hirak a obtenu la démission du président Abdelaziz Bouteflika, alors au pouvoir depuis 20 ans. Un an après, malgré la démission du président, le mouvement de protestation fait encore face à des défis croissants. Les manifestants réclament toujours un «État civil et non militaire», slogan phare du mouvement. Ils contestent l’élection du 12 décembre du nouveau président Abdelmadjid Tebboune, un ancien fidèle de Bouteflika.

Alors qu’une année de manifestations hebdomadaires n’a pas réussi à renverser le système que les Algériens contestent, le mouvement a profondément changé le paysage politique du pays, souligne Asharq Al-Awsat. Le plus grand succès du Hirak a été la prise de conscience accrue des Algériens et de leur désir de renouer avec la politique. Dans un pays dépourvu d’un véritable parti ou syndicat d’opposition, pour la première fois «la rue est apparue comme une force de contestation», a expliqué Karima Direche, historienne au Centre national de la recherche scientifique. De plus, en maintenant les manifestations pacifiques, «le mouvement a changé les règles du jeu dans la politique algérienne, qui était auparavant marquée par la violence et le manque de transparence», a souligné Jean-Pierre Filiu, professeur d’études moyen-orientales à l’Université Sciences Po de Paris. Le mouvement Hirak a également montré la profonde transformation de la société algérienne, dirigée par une jeunesse éduquée et hyper-connectée, et en particulier des femmes, désormais déterminées à se faire entendre.

Les protestations sont plus faibles qu’au printemps 2019, mais le mouvement reste fort. Le Hirak veut influencer les changements promis par le nouveau président, mais peine à se structurer et à se mettre d’accord sur une stratégie future. Selon TSA Algérie, plusieurs groupes civils partisans du mouvement doivent tenir une conférence jeudi prochain à Alger pour marquer ce premier anniversaire et unifier leurs rangs en tant que force politique. En marge de cette réunion, les participants, notamment des avocats, des journalistes, des comédiens, des étudiants et des membres de la société civile et des militants des droits de l’Homme, devraient adopter «la Proclamation du 22 février» qui va «acter cette révolution», ont expliqué les organisateurs.

Liban : le nouveau Premier ministre vise à former au plus vite un gouvernement

Le Premier ministre libanais désigné, Najib Mikati, a déclaré ce mercredi 28 juillet qu’il espère former rapidement un gouvernement après avoir obtenu l’approbation du président Michel Aoun pour la pl...

La guerre dans l'espace a-t-elle déjà commencé ?

En 2020, quelques semaines après l’annonce par l’ancien président américain Donald Trump de la création d’une Space Force, deux satellites russes auraient pris en chasse un satellite-espion américain....

FMI : l’accès inégal aux vaccins creuse les inégalités économiques

Ce mardi 27 juillet, le Fonds monétaire international (FMI) a publié ses prévisions économiques mondiales actualisées. Dans ce rapport, l’institution internationale, qui maintient sa prévision de croi...

Démarrage du plus grand procès pénal de l’histoire moderne du Vatican

Un cardinal catholique romain, autrefois proche allié du pape François, va être jugé au Vatican, pour avoir détourné des fonds de l’Église dans un projet immobilier ruineux à Londres. Le cardinal en q...

Biden met fin à la mission de combat des troupes américaines en Irak

Ce lundi 26 juillet, le président américain Joe Biden et le Premier ministre irakien Moustafa al Kadhimi ont signé un accord mettant formellement fin à la mission de combat de l’armée américaine en Ir...

Les projets transhumanistes financés par des milliardaires

Plusieurs idées révolutionneront le monde de demain : aller sur Mars, ne plus vieillir, survivre aux maladies, guérir d’un handicap ou conserver son esprit à tout jamais... Ces idées sont souvent port...