Aller au contenu principal

Le parlement européen réagit aux manifestations en Algérie

Des dizaines de milliers de manifestants algériens défilent ce vendredi, pour la quarante et unième semaine consécutive, dans les rues de leur pays. Leur revendication principale n’a pas changé : le départ de toutes les personnalités qui ont travaillé et contribué, de près ou de loin, à la prolongation du régime du président déchu, Abdelaziz Bouteflika. Une nouvelle résolution adoptée par les eurodéputés vient renforcer leurs doléances.

Par Nora Jaafar, Publié le 29/11/2019 à 16:40, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Les rassemblements qui se déroulent dans plusieurs villes et villages d’Algérie, marquenf ce vendredi la quarante et unième semaine consécutive de protestation du mouvement Hirak. Ce mouvement pacifique a réussi à renverser le président Abdelaziz Bouteflika et évincer certains de ses alliés, dont des ministres et des hommes d’affaires. L'objectif est d'avoir un réel changement du système et le départ de toutes ses figures emblématiques. La persistance des Algériens représente aujourd’hui un défi majeur pour l’armée, qui affirme que seules les élections du 12 décembre pourraient sortir le pays de cette impasse et rétablir la normalité. Toutefois, partout dans le pays, les manifestants continuent la contestation en scandant : « Non aux élections », « Libérez les détenus », « l’armée doit quitter la politique » et « Ils ont le droit de vote. Nous avons le droit de veto ».

 

Les tensions entre policiers et militants se sont intensifiées depuis le début de la campagne électorale le 17 novembre : davantage d’arrestations, des peines de prison plus lourdes et des affrontements plus violents. Le principal syndicat algérien, pro-gouvernement, prévoit de son côté d’organiser une marche de soutien aux élections, le samedi 30 novembre, à Alger.

 

Les eurodéputés condamnent les violences et les injustices en Algérie

Selon le quotidien algérien L’Orient le Jour, face à l’escalade des tensions en Algérie, une résolution a été adoptée ce jeudi par le parlement européen. Ce dernier a condamné « fermement les arrestations arbitraires et illégales ainsi que l’emprisonnement, les attaques et les intimidations de journalistes, syndicalistes, avocats, étudiants, défenseurs des droits de l’Homme et de manifestants pacifiques ». Il a également appelé « à cesser les violations des libertés de culte des Chrétiens, des Ahmadis et d’autres minorités religieuses, et à mettre un terme au harcèlement judiciaire et législatif, aux arrestations arbitraires et aux emprisonnements organisés par les autorités algériennes », ajoute le journal TSA (Tout sur l’Algérie). Le quotidien français Le Monde, juge dans son édito de ce vendredi que cette résolution est sans valeur contraignante. La même source souligne que « pour des raisons que l’on peut entendre, la France, ancienne puissance coloniale, a choisi de rester discrète ».

 

De son côté, le gouvernement algérien a rapidement réagi dans un communiqué aux termes "particulièrement virulents", indique L’Orient le Jour, en dénonçant une « immixtion flagrante dans ses affaires internes » et un « mépris » des institutions algériennes. Pour sa part, TSA rapporte que le ministère algérien des Affaires étrangères n’a pas hésité à accuser les eurodéputés de promouvoir « ouvertement leur agenda du chaos provoqué, qu’ils ont malheureusement mis en œuvre dans bien des pays frères ».

 

La presse algérienne souligne que c'est la première fois, depuis le lancement du mouvement Hirak il y a 10 mois, que les autorités de ce pays sont mises au pilori sur la scène internationale. Selon Al Watan, la résolution des eurodéputés, qui soutient clairement le Hirak, donnera davantage de légitimité aux revendications des militants algériens.

Cinq ans de plus pour Antonio Guterres à la tête de l’ONU

Ce vendredi 18 juin, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies (ONU) depuis le 1ᵉʳ janvier 2017 a été nommé pour un second mandat à la tête de l’institution. Cette nomination a été confir...

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...

Vaccins : un député franco-marocain interpelle l’exécutif français

En France, seuls les personnes ayant reçu les vaccins contre la Covid-19 de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johson&Johson) ont le droit d’accéder au pays. Cependant, plusieurs re...

Nouvelles frappes aériennes israéliennes à Gaza

Ce jeudi soir, peu avant minuit, l’armée de défense d’Israël (Tsahal) a mené des frappes aériennes contre des positions du Hamas à Gaza, en représailles à des tirs de ballons incendiaires vers l’État ...

Le calvaire des Algériens bloqués en France

Bien qu’Air Algérie ait annoncé fin mai 2021 la reprise des vols et les conditions pour rentrer dans le pays nord-africain, les deux agences de la compagnie en France gardent encore leurs portes close...

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...