Aller au contenu principal

Maroc Telecom : l'amende aura peu d'impacts sur les actionnaires

Sans l’amende de 3,3 milliards de DH de l’Agence National de Réglementation des Télécommunications (ANRT), Maroc Telecom aurait affiché un bénéfice en hausse de 0,4%, à 6 milliards de DH. Mais, c’est bien 2,7 milliards de DH qui seront retenus pour l’exercice 2019. Néanmoins, le groupe prévoit la distribution de 4,9 milliards de DH de dividendes. L’année dernière, le groupe avait amélioré son chiffre d’affaires de 1,3% à 36,5 milliards de DH. Il comptait 67,5 millions de clients, un parc en hausse de 11% suite notamment à l’intégration de Tigo Tchad.

Par J.R.Y, Publié le 17/02/2020 à 15:16, mis à jour le 18/02/2020 à 08:18
Teaser Media
Maroc Telecom

Les bénéfices de Maroc Telecom ont plongé de 56% en 2019 pour s’établir à 2,7 milliards de DH. L’amende de 3,3 milliards de DH infligée par l’ANRT en début de mois, pour pratiques anticoncurrentielles, a modifié la physionomie des résultats du groupe. Sans cet élément, il aurait affiché un bénéfice en hausse de 0,4% à 6 milliards de DH. Mais, les actionnaires n’auront pas trop à se plaindre puisque le groupe prévoit tout de même de distribuer 4,9 milliards de DH de dividendes, soit 1,8 fois le résultat de l’exercice. Le dossier sur les pratiques anticoncurrentielles n’est pas clos puisque Maroc Télécom a la possibilité de faire appel de la décision du régulateur. Si l’on croit L’Économiste de ce lundi, le groupe a constitué une provision pour cette amende dans ses comptes au 31 décembre 2019. En outre, Maroc Telecom est en procès avec Wana sur le même sujet. Ce dernier lui réclame plus de 5 milliards de DH de dommages et intérêt.

Une base solide et en développement

L’année dernière, Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires de 36,5 milliards de DH en hausse de 1,3%. «Cette performance reflète à la fois la poursuite de la croissance des activités au Maroc et la résilience des activités à l’international face à une pression concurrentielle et réglementaire accrue», explique le management dans un communiqué. L’exercice a été marqué par l’intégration de la récente acquisition, Tigo Tchad. Elle a contribué à l’augmentation de 11% du parc client qui a atteint 67,5 millions.

Les activités au Maroc ont vu leur chiffre d’affaires progresser de 1,3% à 21,7 milliards de DH, dont une croissance de 2,2% du segment mobile et une stagnation des revenus sur le Fixe. À fin 2019, l’opérateur comptait plus de 20 millions de clients "Mobile" au Maroc, un parc en hausse de 5,2%. Le revenu moyen par client a légèrement baissé de 0,5% pour s’établir à 58,3 DH.

À l’étranger, les revenus sont restés stables d’une année à l’autre à plus de 16 milliards de DH. Les filiales ont dégagé un résultat opérationnel avant amortissements (Ebitda) de 6,6 milliards de DH en hausse de 3,6%. Le groupe compte près de 44 millions de clients en Afrique subsaharienne, dont 43,5 millions sur le "Mobile". Pour 2020, le groupe prévoit un chiffre d’affaires et un Ebitda stable pour l’ensemble de ses activités.

Échanges extérieurs : les principaux partenaires commerciaux du Maroc

Dans son dernier rapport annuel portant sur les échanges commerciaux du Maroc en 2020, l’Office des changes a indiqué que les transactions commerciales du pays avec le reste du monde ont enregistré un...

La reprise s’annonce bonne, mais reste menacée par la Covid-19

Au cours du deuxième trimestre 2021, le contexte international aurait été marqué par la poursuite d...

IPE : le CESE préconise une réforme «systémique progressive»

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a récemment publié une étude sur le système...

HCP : les perspectives économiques sont bonnes

Dans son budget économique exploratoire de 2022, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) présente une ré...

Africa Motors : lancement officiel du Camion de la marque Foton au Maroc

Ce jeudi 15 juillet, lors d'une conférence de presse, Africa Motors, filiale du groupe automobile Auto Hall, a annoncé le lancement officiel du camion de la marque Foton baptisé Foton TM au Maroc. Cec...

Réforme fiscale : les conseillers adoptent le projet de loi-cadre n°19-69

Le projet de loi-cadre n°19-69 portant sur la réforme fiscale a été adopté ce mardi 13 juillet en séance plénière par la Chambre des conseillers. L’objectif de ce nouveau texte de loi est de détermine...