Aller au contenu principal

Présence des ministres au parlement : les bons et mauvais élèves

La session législative d’automne a pris fin mardi. L’occasion pour Habib Malki, président de la Chambre des représentants, et Hakim Benchamach, président de la Chambre des conseillers de faire un bilan des courses. Ce dernier a d’ailleurs rendu public des statistiques concernant le nombre et l’identité des ministres qui se sont présentés devant les députés de la Chambre des Conseillers depuis l’ouverture de la session d’automne en octobre 2019.

Par Mohamed L., Publié le 13/02/2020, mis à jour le 13/02/2020
Teaser Media
Gouvernement

Qui des ministres a été omniprésent lors de la session législative d’automne ? Mardi, à l’occasion de la clôture des travaux du parlement, le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, a révélé quelques chiffres correspondant aux nombres de présence et d’absence des ministres. Il en ressort que Mustapha Ramid, ministre d’État chargé des Droits de l’Homme, a été le plus assidu, puisqu’il a assisté à l’ensemble des 15 réunions plénières de la deuxième chambre, relève le site d’information Hespress. Ramid est suivi par le ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader (11 présences), le ministre de l’Énergie et des Mines et de l’Environnement, Aziz Rabbah (10 présences), et la ministre chargée des Marocains résidant à l’étranger, Nezha El Ouafi (10 présences).

En ce qui concerne les ministres qui ont brillé de par leur absence, on retrouve Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé (2 présences), Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime (une présence), et Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie et des Finances. Ce dernier n’a assisté à aucune des réunions plénières des élus de la deuxième Chambre.

Après avoir dévoilé ces chiffres, Benchamach a souligné que le pourcentage moyen de la présence des membres du gouvernement lors des 15 séances consacrées aux questions orales est de 36%.

Absence d’interaction du gouvernement

En ce qui concerne les engagements des ministres lors des séances de questions orales, les chiffres révèlent que les membres du gouvernement se sont engagés 20 fois pour résoudre certains problèmes sociaux et économiques dont souffre le pays. Un chiffre qui reste en dessous des espérances du président de la Chambre des Conseillers. Ce dernier déplore une «absence d’interaction du gouvernement avec les nombreuses initiatives des commissions de la Chambre, qu’il s’agisse des missions exploratoires ou de l’étude de questions générales».

Enfin, Benchamach indique que sur les 597 questions adressées au gouvernement au cours des 15 sessions plénières, les membres de ce dernier ont répondu à 264 d’entre elles. 38% du total des questions posées ont porté sur le social, 31% sur l’économie, 18% sur les affaires intérieures et les infrastructures, 9% concernant le domaine juridique, administratif et religieux, et 4% sur les Affaires étrangères.


  • Partagez

Session printanière : le parlement fait peau neuve

La session printanière du parlement démarre le second vendredi du mois d’avril, soit le 10 avril pr...

Session printanière du parlement : une panoplie de sujets au menu

C’est officiel, la session du printemps de la Chambre des représentants s’ouvrira vendredi 10 avril...

Le ministre de l’Intérieur exhorte les Marocains à respecter l’état d’urgence

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a exhorté les Marocains à respecter les mesures adop...

Le décret-loi instaurant l’état d’urgence adopté à l’unanimité en Commission

Ce lundi 23 mars, la commission de l’Intérieur des collectivités locales du logement et de la politique de la ville à la Chambre des représentants a adopté à l’unanimité le décret-loi 2.20.292. Adopté...

Fête de l’indépendance en Tunisie : le roi Mohammed VI félicite Kais Saïed

Ce vendredi 20 mars, la Tunisie fête le 64e anniversaire de l’indépendance, un évènement majeur de l’histoire du pays marquant la fin de la colonisation française et le début de la Tunisie moderne. À ...

Parlement : l’heure est à l’union contre le Coronavirus

Une fois n’est pas coutume, la majorité gouvernementale s’est alliée à l’opposition dans la bataill...