Aller au contenu principal

Le Maroc rejette l’appel de l’Égypte à créer une force antiterroriste africaine

Par Khansaa B., Publié le 12/02/2020, mis à jour le 12/02/2020
Teaser Media
33e sommet ordinaire de l’Union africaine bourita

Dimanche 9 février, dans son discours lors du 33e sommet ordinaire de l’Union africaine, le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a appelé à la création d’une force conjointe africaine pour lutter contre le terrorisme dans le continent. «L’Égypte est prête à accueillir ce sommet africain extraordinaire à la fois par son sens des responsabilités et sa conviction de l’importance d’une telle force pour établir la paix et la sécurité en Afrique», a déclaré le Président égyptien. Selon un chercheur en géopolitique cité par Sputnik news, à travers cette offre, le maréchal al-Sissi tente d’imposer son leadership.

Cependant, alors que Sa Majesté le roi Mohammed VI compte se rendre en Égypte à la fin du mois de février, le Maroc a rejeté l’appel d’Al-Sissi à créer cette force antiterroriste. En effet, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a affirmé que la coopération entre les forces africaines en matière de lutte contre ce phénomène est préférable à une fusion continentale. En rappelant que le royaume a participé à plus de 15 opérations de maintien de la paix, Bourita a expliqué à Sputnik : «le Maroc est l’un des plus anciens pays africains à avoir participé à des opérations de maintien de la paix aux Nations unies. Nous avons participé à la première opération de maintien de la paix en 1960, avant même la naissance de l’Organisation de l’unité africaine». Et d’ajouter : «nous avons appris par expérience qu’il vaut mieux une perception commune, que chaque force soit indépendante, plutôt que de créer des forces conjointes».


  • Partagez

Délimitation des frontières maritimes : l'Espagne sous pression

La publication au Bulletin officiel des deux lois fixant la limite des eaux territoriales et instit...

Les lois sur les frontières maritimes publiées dans le Bulletin officiel

Ce lundi 30 mars, les lois 37-17 et 38-17 délimitant les eaux territoriales marocaines et sa zone économique exclusive ont été publiées au Bulletin officiel. Ainsi, ces textes législatifs, tous deux a...

Session printanière : le parlement fait peau neuve

La session printanière du parlement démarre le second vendredi du mois d’avril, soit le 10 avril pr...

Session printanière du parlement : une panoplie de sujets au menu

C’est officiel, la session du printemps de la Chambre des représentants s’ouvrira vendredi 10 avril...

Le ministre de l’Intérieur exhorte les Marocains à respecter l’état d’urgence

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a exhorté les Marocains à respecter les mesures adop...

Le décret-loi instaurant l’état d’urgence adopté à l’unanimité en Commission

Ce lundi 23 mars, la commission de l’Intérieur des collectivités locales du logement et de la politique de la ville à la Chambre des représentants a adopté à l’unanimité le décret-loi 2.20.292. Adopté...