Aller au contenu principal

Élections 2021 : l’Istiqlal appelle à la révision du système électoral

Nizar Baraka, secrétaire général du parti de l’Istiqlal, a adressé une correspondance au chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, dans laquelle il l’invite à « accélérer l’ouverture du chantier des réformes politiques du système électoral ». Cet appel de l’Istiqlal rejoint celui lancé il y a plus de deux semaines par le premier secrétaire général du parti USFP, Driss Lachgar.

Par Mohamed Laabi, Publié le 06/02/2020 à 15:37, mis à jour le 06/02/2020 à 17:45
Teaser Media
Nizar Baraka

À l’approche des élections de 2021, les partis politiques se mobilisent et font entendre leurs revendications. Le 3 février, Nizar Baraka, secrétaire général de l’Istiqlal, a appelé le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, à « accélérer l’ouverture du chantier des réformes politiques du système électoral dans le cadre du dialogue et de la concertation avec tous les acteurs politiques », rapporte le quotidien Al Akhbar dans son numéro du 6 février 2020.

Le patron de l’Istiqlal suggère un réexamen du cadre juridique des élections dans tous ses aspects : mode de scrutin, découpage électoral, seuil d’éligibilité, représentation des femmes et des jeunes, participation de la communauté marocaine à l’étranger, date des élections et de la campagne, indique pour sa part Al Massae.

Dans sa correspondance, le parti de la balance a également appelé le gouvernement à « étudier les moyens d’améliorer efficacement les rôles constitutionnels et politiques des partis, de réviser la loi régissant les formations politiques et de maintenir sinon de renforcer le choix démocratique dans l’action des institutions élues ».

Un vote par carte nationale

À travers son porte-parole officiel, Driss Lachgar, l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) avait adressé un message clair à l’exécutif, il y a deux semaines dans la ville de Larache : « l’USFP veut participer à la scène politique, en partant du principe que la démocratie commence avec les listes électorales et le droit au vote ».

Lachgar a profité de l’occasion pour rappeler les propositions de son parti par rapport à cette réforme électorale. «Nous avons demandé à ce que le vote soit effectué avec la carte nationale, sachant que toute réforme demeure tributaire de celle de la masse des électeurs. Nous avons en outre proposé que le vote ait lieu le mercredi et appelé à revoir le mode de scrutin, car notre pays a besoin d’un véritable intermédiaire, en l’occurrence l’acteur politique opérationnel sur le terrain», souligne-t-il.

Cette démarche pourrait avoir un impact positif sur le taux de participation des citoyens lors des élections législatives. En 2016, ce taux de participation a atteint 43 %. Cependant, le taux le plus bas de l’histoire des élections au Maroc date de 2007 (37 %).

Benchaâboun présente le cadre général de la loi de Finances 2022

Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, a p...

Renouvèlement des accords entre Renault et le Maroc

Ce mardi 27 juillet, le groupe Renault Maroc a annoncé la signature du renouvèlement de ses accords avec le Maroc sur la période 2021-2030. Cette convention, paraphée dans le cadre du plan d’accélérat...

Le projet de loi de Finances 2022 au centre des débats

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, ...

L’État cède 35% de Marsa Maroc à Tanger Med

Dans un communiqué publié ce mardi 27 juillet, Marsa Maroc a annoncé que l’État procèdera à la cession au profit du groupe Tanger Med, d’une participation stratégique à hauteur de 35% du capital socia...

Campagne céréalière 2020-2021 : une très bonne récolte de 103,2 millions de quintaux

La campagne agricole 2020-2021 s’est distinguée par une bonne répartition temporelle de pluviométrie et une occurrence avec les stades clés de développement des céréales (tallage, montaison et remplis...

Tourisme : quelles perspectives pour le deuxième semestre 2021 ?

L’Office national des aéroports (ONDA) a souligné dans un communiqué que le nombre de passagers enr...