Aller au contenu principal

L’activité éditoriale au Maroc enregistre une légère hausse en 2018-2019

Par Khansaa Bahra, Publié le 05/02/2020 à 15:54, mis à jour le 06/02/2020 à 07:23
Teaser Media
Salon international de l’édition et du livre

Comme chaque année, à l’occasion de la tenue du Salon international du livre et de l’édition à Casablanca, la Fondation du roi Abdul-Aziz Al Saoud pour les Études islamiques et les Sciences humaines a publié son bilan annuel. Ce rapport présente l’état de l’édition et du livre au Maroc dans les domaines de la littérature, sciences humaines et sociales 2018-2019. Durant cette période, quelque 4 219 livres, revues et publications numériques ont été édités, soit une légère augmentation de 1,7%. Selon Mohamed Sghir Janjar, directeur adjoint de la fondation, «cette croissance est notamment due à l’intégration des titres numériques», qui représentent 20,31% de l’ensemble de la production éditoriale marocaine. Le volume de l’édition numérique a connu une augmentation de 12,70% par rapport à l’année précédente, soit 857 titres contre 823 titres en 2017-2018.

Le rapport révèle également qu’avec 3 312 ouvrages (imprimés et numériques/livres et revues), l’édition arabophone représente 78,50% de l’ensemble des titres recensés. En revanche, la production en langue française ne représente que 18,35% de l’ensemble des titres publiés, avec 675 titres contre 485 l’année précédente. La production éditoriale en langue amazighe, quant à elle, représente 1,22% de l’ensemble des titres publiés.

En ce qui concerne les champs disciplinaires, les œuvres littéraires se placent en tête (20,4%), suivies du droit (14,9%) et des études islamiques (11,7%). 64% de ces publications portent sur le Maroc. En outre, plus 75% des auteurs sont marocains, suivis des Français (3,5%) et des Tunisiens (3,4%).

22e anniversaire de la mort de feu le roi Hassan II

Ce vendredi 23 juillet marque le 22e anniversaire de la mort de feu roi Hassan II. Bien que ce jour soit commémoré avec une grande tristesse, il a aussi été porteur d’espoir pour un nouveau départ ave...

Pegasus : les dessous d’une affaire de grande envergure

Conçu en 2013 et vendu officiellement à des organisations étatiques pour la surveillance des person...

Covid-19 : un nouveau rappel à l'ordre du ministère de la Santé

La progression vertigineuse de la Covid-19 au Maroc a poussé le ministère de la Santé à hausser le ...

Vaccin de Sinopharm : le Maroc réceptionne deux millions de doses

Ce vendredi 23 juillet, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit de deux millions de doses du vaccin chinois Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le...

Comment s'organise l'Aïd Al-Adha au Maroc ?

La célébration de l’Aïd Al-Adha, Aïd El-Kébir, qui est la plus grande fête de l’année pour les musu...

Covid-19 : grave détérioration des indicateurs de la pandémie

Le bilan épidémiologique bimensuel du ministre de la Santé souligne que le nombre d’infections à la Covid-19 a connu une importante hausse durant les deux dernières semaines. Selon Abdelkrim Meziane B...