Aller au contenu principal

Agadir : 6 milliards de dirhams injectés dans le développement urbain

En lançant ce mardi un programme de développement urbain pour ériger Agadir en pôle économique attractif et compétitif, le roi Mohammed VI donne un nouvel élan à la ville. Ce programme qui s’étend sur 5 ans (2020-2024), a nécessité un investissement de 6 milliards de dirhams. Voici les six axes autour desquelles s’articule le projet.

Par Mohamed Laabi, Publié le 05/02/2020 à 11:02, mis à jour le 05/02/2020 à 12:58
Teaser Media
Mohammed VI

Quatre mois après le discours du roi Mohammed VI à l’occasion du 44e anniversaire de la Marche Verte, la machine se met en marche. Durant son discours du 6 novembre 2019, le souverain avait appelé au renforcement des infrastructures de base de la région de Souss-Massa et de son réseau routier, à l’établissement d’une liaison ferroviaire Marrakech-Agadir et à la consolidation de la position stratégique de la ville dans la région.

C’est dans ce sens qu’a été pensé l’ambitieux programme de développement urbain d’Agadir. Selon le journal Le Matin, 6 milliards de dirhams sont consacrés à la réalisation de ce projet qui s’articule autour de six axes :

- La réalisation de la première ligne de bus à haut niveau de service de la ville d’Agadir sur un linéaire de 11,5 km reliant le port d’Agadir au quartier de Tikiouine ;

- Le renforcement des infrastructures et le décongestionnement de la ville ;

- L’aménagement urbain de la zone touristique d’Agadir et le renforcement de son attractivité. Cela passe par la réhabilitation de la corniche, du parc la vallée des oiseaux, du renforcement du réseau d’éclairage, etc. ;

- La préservation de l’environnement et l’aménagement des espaces verts. (Deux parcs de 28 et 25 hectares seront créés en plus de la mise à niveau du parc Ibnou Zaidoun, etc.) ;

- La promotion de la chose religieuse, la protection et la valorisation du patrimoine de la ville, et la promotion culturelle ;

- Le renforcement des équipements sociaux de base et le parachèvement de la mise à niveau des quartiers sous-équipés, l’accompagnement du développement démographique et urbain de la ville et l’amélioration du cadre de vie des citoyens.

Par ailleurs, deux sociétés de développement local "Agadir Souss Massa Aménagement" et "Grand Agadir de transport et de mobilité urbaine", superviseront la réalisation et l’exécution de ces projets dans les délais déterminés. Ce programme de développement urbain de la ville d’Agadir vient s’ajouter aux programmes de développement lancés par le souverain au niveau des différentes régions du Royaume. "Rabat Ville Lumière, capitale marocaine de la Culture", "Tanger-Métropole", "Marrakech, Cité du renouveau permanent", le Plan de développement urbain du Grand Casablanca, "Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit" et le nouveau modèle de développement des provinces du Sud.

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...

Ahmed Réda Chami, président du CESE, invité de "Les Matins HEC"

Ce lundi 14 juin, Ahmed Réda Chami, président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) et membre de la Commission spéciale sur le nouveau modèle de développement (NMD), a été l’invité d...