Aller au contenu principal

ALE Maroc-Turquie : Ankara demande le report de la réunion

Par Khansaa Bahra, Publié le 31/01/2020 à 11:50, mis à jour le 31/01/2020 à 12:33
Teaser Media
libre-échange Maroc-Turquie

Initialement prévue le 30 janvier, la réunion entre le ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy (MHE) et son homologue turque, Ruhsar Pekcan, a été reportée. Cette rencontre a été programmée lors de la tenue de la 5e session du comité mixte de l’accord de libre-échange (ALE) Maroc-Turquie. Les deux pays avaient convenu de revoir les conditions du traité actuel pour un commerce «plus équilibré, plus important et de bonne qualité». En raison de l'impact négatif de l’ALE sur l’économie du royaume, MHE avait fixé un délai de «15 jours pour se mettre d’accord sur les éléments à réviser dans l’ALE».

Cependant, Ankara a demandé un délai supplémentaire d’une semaine pour livrer sa réponse avant d’initier la révision, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Lahcen Abyaba, citant le ministre de l’Industrie, Moulay Hafid El Alamy, à l’issue du Conseil du gouvernement qui a eu lieu ce jeudi 30 janvier.

Notons que si les deux pays ne parviennent pas à une solution mutuellement avantageuse dans le délai imparti, le Maroc n’aura d’autre choix que de se retirer de l’ALE. Cette décision est due aux pertes que l’économie marocaine a subies en raison de l’accord. Elalamy avait déclaré que le royaume perd chaque année 2 milliards de dollars à cause de l’ALE.

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...

Finances publiques : un déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 24,6 milliards de DH (MMDH) pour les cinq premiers mois de cette année, contre un déficit de 23,3 MMDH à fin mai 2020. ...

Marché financier international : l'OCP lève avec succès 1,5 milliard de dollars

Dans un communiqué récemment publié, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a annoncé avoir réuni une émission obligataire sur les marchés internationaux. Ainsi, conformément à l’autorisation de son ...

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...