Aller au contenu principal

Destitution : à la veille d’un vote clé, la bataille des témoins s’intensifie

Par Khansaa Bahra, Publié le 31/01/2020 à 11:18, mis à jour le 31/01/2020 à 16:11
Teaser Media
Donald Trump

Ce jeudi 30 janvier, dans le cadre du procès de destitution du 45e président des États-Unis, Donald Trump, le Sénat a entamé la seconde séance de questions rédigées par les sénateurs, chargés de juger le milliardaire républicain. À la veille d’un vote portant sur la possibilité d'inviter des témoins à comparaître, il s’agit de la dernière chance pour les démocrates de convaincre au moins quatre élus républicains de les rejoindre pour obtenir une majorité. Les démocrates s’intéressent particulièrement à l’ex-conseiller à la sécurité nationale de Trump, John Bolton, qui affirme détenir des informations de première main concernant l’arrangement entre Washington et Kiev. Dans un livre-témoignage qu’il s’apprête à publier, Bolton soutient que le président lui avait dit en août «ne pas vouloir débloquer une aide militaire destinée à l’Ukraine, tant que ce pays n’enquêterait pas sur le démocrate Joe Biden». Ce «quid pro quo» (donnant-donnant) tant niée par l’occupant du bureau ovale est au cœur de son procès de destitution. Accusé d’abus de pouvoir et d’entrave à la bonne marche du Congrès, Trump affirme qu’il s’inquiétait de l’étendue de la corruption en Ukraine et des activités du fils de Joe Biden, Hunter.

Pour la défense, il est «totalement contradictoire» que les procureurs démocrates aient besoin de plus de preuves et de témoins alors qu’ils avaient «dit qu’ils avaient un dossier accablant». L’avocat de la Maison-Blanche, Patrick Philbin, a invité les cent sénateurs à rejeter la requête de l’accusation. Alan Dershowitz, un deuxième avocat du locataire de la Maison-Blanche, a soutenu que si un président pense être «le meilleur président de tous les temps», il «ne mérite pas» d’être destitué pour avoir agi, dans «l’intérêt général», de façon à s’assurer un nouveau mandat.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères bientôt aux EAU

Pour sa première visite aux pays du Golfe, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, se rendra aux Émirats arabes unis (EAU) la semaine prochaine. Cette visite intervient aprè...

Régionales 2021 : abstention record en France

Ce dimanche 20 juin, la France a tenu le premier tour des élections régionales et départementales. Plus de deux Français sur trois ont choisi de ne pas se rendre aux urnes. En effet, à la fermeture de...

Iran : une centrale nucléaire à l'arrêt après une défaillance technique

Depuis ce lundi 21 juin, l’unique centrale nucléaire d’Iran, située à Bouchehr, dans le sud du pays, est à l’arrêt. Selon l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), elle le sera pour «quel...

Les Iraniens ont élu un nouveau président au premier tour

Ce vendredi 18 juin, les Iraniens ont voté pour désigner un nouveau président lors d’une élection tenue dans un contexte économique et social particulièrement tendu. L’ultraconservateur Ebrahim Raïssi...

Cinq ans de plus pour Antonio Guterres à la tête de l’ONU

Ce vendredi 18 juin, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies (ONU) depuis le 1ᵉʳ janvier 2017 a été nommé pour un second mandat à la tête de l’institution. Cette nomination a été confir...

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...