Aller au contenu principal

Coronavirus, vent de panique et mesures d'urgence au Maroc

Le bilan des victimes du mystérieux virus chinois s’alourdit en ce début de semaine. La Chine a annoncé que 81 personnes sont mortes à cause du coronavirus et que plus d’un million d’autres, mises sous quarantaine, seraient contaminées. Le Maroc, après un épisode de panique à Midelt où deux chinois se sont présentés dans un hôpital pour un contrôle médical, a renforcé ses mesures sanitaires. Le royaume, en constante communication avec son ambassade à Pékin, a déployé des dispositifs en partenariat avec les autorités locales pour protéger et accompagner ses ressortissants résidant en Chine.

Par Nora Jaafar, Publié le 27/01/2020 à 11:07, mis à jour le 27/01/2020 à 12:30
Teaser Media
Coronavirus : les mesures adoptées par le Maroc contre le virus chinois

Le coronavirus continue de se propager et de faire des victimes. Ce lundi 27 janvier, le gouvernement chinois fait état de 81 morts et de plus d’un million de personnes suspectées d’être contaminées et mises sous quarantaine, rapporte Reuters. La même source affirme que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) n’a toujours pas déclaré cette épidémie comme «urgence sanitaire internationale», et cherche encore à collecter davantage de données et d’information sur le virus en question.  

Psychose générale à Midelt

Par ailleurs, deux ressortissants chinois ont provoqué un vent de panique à Midelt ce samedi 25 janvier. Les deux individus, un homme et une femme, se sont présentés à l’hôpital de la ville pour un contrôle médical, et l’un d’entre eux montrait des signes de rhume. Selon Hespress FR, «la psychose générale» a fait que l’on ait cherché à les contenir pour effectuer différents tests. La même source indique que les deux Chinois ont quitté par la suite l’établissement sans l’accord des médecins puis se sont volatilisés. Très préoccupée, l’administration de l’hôpital a contacté les autorités sécuritaires, qui ont émis un mandat de recherche national à l’encontre des deux personnes en question. Ces dernières ont été retrouvées quelques heures plus tard à Casablanca et ont été conduites vers les autorités sanitaires pour faire l’objet d’un contrôle poussé de leur état de santé. Suite à cet épisode de panique, le ministère de la Santé a déclaré : «Le risque est bien présent comme pour n’importe quel autre pays, mais il n’y a rien à craindre pour le moment, dans la mesure où nous n’avons recensé aucun cas actuellement».

 

Le ministre de la Santé intervient

Le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, a pour sa part adressé ce week-end une circulaire aux directeurs de l’Administration Centrale, les chefs de division rattachés au Secrétariat Général, les directeurs des Centres Hospitaliers Universitaires (CHU), le directeur de l’institut Pasteur Maroc, le président du Conseil National de l’Ordre des médecins et les directeurs régionaux de la Santé, rapporte Médias24. Dans cette missive, le ministre souligne : «bien que le risque d’introduction d’un cas importé au niveau du territoire national soit faible, mais non-exclu, je vous demande d’augmenter le niveau de vigilance vis-à-vis des cas d’infection respiratoire aiguë avec notion de séjour à la ville de Wuhan et de notifier immédiatement tout cas possible, conformément aux termes de la procédure de détection, de notification et de prise en charge des cas d’infection à 2019-nCov». Aït Taleb a également assuré qu’un dispositif sanitaire a été mis en place au niveau des différents aéroports du royaume, afin de contenir tout cas suspect.

Qu’en est-il des ressortissants marocains en Chine ?

Face à l’augmentation du nombre de décès dus au Coronavirus, plusieurs Marocains résidant en Chine, notamment des étudiants, se sont tournés vers les réseaux sociaux pour dénoncer leur calvaire. Certains, qui habitent dans la ville de Wuhan et dans la province de Hubei, affirment ne plus avoir de nourriture en raison de l’interdiction de sortir imposée par le gouvernement chinois. Ils ont même exigé d’être rapatriés au Maroc, à l’image des ressortissants jordaniens, français et canadiens.

Selon LeDesk, l’Ambassade du royaume du Maroc à Pékin a, quant à elle, précisé dans un communiqué, daté du dimanche 26 janvier, que le gouvernement de la République Populaire de Chine lui a affirmé que « tout sera mis en œuvre pour assurer la sécurité, la santé et le bien-être des ressortissants marocains résidant en Chine, notamment dans la ville de Wuhan et dans la province de Hubei ». L’Ambassade a en outre appelé « la communauté marocaine en Chine à faire preuve de vigilance et à suivre toutes les mesures de prévention préconisées par les autorités chinoises ». Les autorités marocaines ont créé en plus une cellule de crise pour accompagner leurs ressortissants, mais aussi « pour suivre leur situation à la suite de l’apparition de ce nouveau coronavirus et sa propagation dans les principales grandes villes de la Chine », poursuit la même source. Cette cellule de crise est joignable aux numéros suivants : +8 618 701 156 920/+8 615 652 198 381, ainsi que sur l’adresse électronique : [email protected].

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...