Aller au contenu principal

Ouverture des 3e Assises de la fiscalité à Skhirat

Par H.L.B, Publié le 03/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les travaux des 3e Assises nationales de la fiscalité ont démarré ce vendredi à Skhirat, sous le thème "Équité fiscale", en présence de nombreux officiels, notamment le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Benchaâboun, le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Noureddine Boutayeb, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, et le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Ahmed Reda Chami.

 

Cet événement vise à développer un système fiscal performant, transparent, équitable et compétitif, reposant sur une imposition plus large et des taux moins élevés.

 

Dans son mot d’ouverture, El Othmani a souligné que « l’objectif de ces Assises est de réviser en profondeur notre système fiscal. Notons que pendant cette longue période de préparation, le comité scientifique a reçu pas moins de 190 contributions.

 

Pour sa part, Mohamed Benchaâboun a fait un diagnostic sans concession du système fiscal actuel, s’attardant, entre autres, sur les incitations fiscales qui perdurent dans le Code général des impôts, sans une évaluation précise et périodique de leur impact économique et social.

 

« Le coût annuel global du dispositif incitatif fiscal actuel est estimé à près de 30 Mds de DH, soit 2,5% du PIB. Le débat national sur la fiscalité, qui a jalonné la préparation de ces Assises, a convergé vers la nécessité de remettre à plat ce dispositif, non seulement pour les problèmes d’iniquité qu’il pose, mais également pour le déséquilibre qu’il pourrait engendrer pour le développement de certains secteurs », explique-t-il.

 

Le ministre préconise ainsi l’approche d’encouragement des opérateurs économiques basée sur les dotations budgétaires, plutôt que des exonérations fiscales.


  • Partagez

Maymouna Services Financiers lance son service "Dons COVID-19"

Maymouna Services Financiers se mobilise pour assurer la continuité de ses services pour les clients particuliers et professionnels dans ce contexte inédit. Afin de contribuer à l’effort national, l'é...

La CGEM tance les banques

Le torchon brûle entre la CGEM et le GPBM. Dans une lettre adressée au GPBM, le patron des patrons ...

L'Union européenne débloque 5 milliards de DH au Fonds Spécial Covid-19

L’Union européenne (UE) octroie 5 milliards de DH (450 millions d’euros) au Fonds Spécial pour la gestion de la pandémie Covid-19. L’UE va soutenir le budget du royaume en réinjectant immédiatement 15...

La CCG lance la garantie "Damane Oxygène"

L’impact de la pandémie du Coronavirus sur l’économie nationale, la croissance et les marchés comme...

Le gouvernement à la rescousse des agriculteurs

La campagne de distribution d’orge subventionnée par le ministère de l’Agriculture démarre, ce vend...

Covid-19 : le G20 va injecter 5000 milliards de dollars dans l'économie mondiale

Ce jeudi, lors de leur 3e sommet virtuel en 3 semaines, les dirigeants du G20 ont décidé d'injecter...