Aller au contenu principal

La rivière Whanganui est une personne morale

La rivière Whanganui et la forêt qui l'entoure ont été déclarées personne morale en Nouvelle-Zélande. Le gouvernement compte également accorder le même titre juridique à une montagne.

Par Khansaa Bahra, Publié le 03/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

"La grande rivière coule des montagnes jusqu'à la mer. Je suis la rivière, la rivière c'est moi." Par ces mots, les tribus maories de Whanganui, en Nouvelle-Zélande, déclarent leur lien inséparable avec leur fleuve ancestral.

 

La rivière prend sa source dans les champs de neige d'un trio de volcans du centre de l'ile du Nord. Les tribus disent qu'une goutte de l'oeil du Père Céleste est tombée au pied de la plus haute de ces montagnes, la solitaire Ruapehu, et c'est ainsi que la rivière est née.

 

Gonflée par une myriade d’affluents, elle s’enroule plusieurs fois avant d'atteindre la mer, sur une distance de 180 km.

 

Les tribus Whanganui contrôlaient cette rivière - dite sacrée - et en dépendaient depuis plus de 700 ans. Mais lorsque les colons européens sont arrivés au milieu des années 1800, l'autorité traditionnelle des tribus a été minée et finalement éteinte par décret gouvernemental.

 

Le 20 mars 2017, la Nouvelle-Zélande a reconnu que les Maoris avaient raison : la rivière est un être vivant. Le Parlement a adopté une loi stipulant que Te Awa Tupua - le fleuve et tous ses éléments physiques et métaphysiques - est un tout indivisible et vivant qui possède désormais "tous les droits, pouvoirs, devoirs et responsabilités" d'une personne morale.

Pourquoi le Maroc a-t-il durci les restrictions ?

Dans cet épisode de Le Scan, le podcast d'actualité de TelQuel, Said Moutawakil, membre du comité scientifique et technique contre la Covid-19, et Rachid Hallaouy discutent de la situation sanita...

Vaccination contre la Covid-19 : la campagne avance doucement mais surement

Au Maroc, la campagne de vaccination contre la Covid-19 ralentit, mais se poursuit. C’est principal...

CNSS-AMO : les médecins et architectes fixés sur leurs cotisations

Le projet de la généralisation de la protection sociale s’accélère. Ce mardi, lors du Conseil de go...

Un Plan gouvernemental pour mettre en œuvre le caractère officiel de l'amazighe

Ce mardi 20 avril à Rabat, la Commission interministérielle permanente du Maroc, chargée du suivi et de l’évaluation de «la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe», a approuvé un Pl...

Arrivée à Beyrouth du dernier lot des aides alimentaires royales

Ce mardi 20 avril, le Liban a reçu le dernier lot d’aide humanitaire en provenance du Maroc. Cette initiative royale intervient après que le gouvernement libanais a sollicité le soutien du Maroc pour ...

Covid-19 : pourquoi les autotests de dépistage tardent-ils à arriver au Maroc ?

Dans ce podcast santé signé Telquel, Walid Amri, vice-président de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens et président du Syndicat pharmacien du Grand Casablanca, accorde une inter...