Aller au contenu principal

La rivière Whanganui est une personne morale

La rivière Whanganui et la forêt qui l'entoure ont été déclarées personne morale en Nouvelle-Zélande. Le gouvernement compte également accorder le même titre juridique à une montagne.

Par Khansaa B., Publié le 03/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

"La grande rivière coule des montagnes jusqu'à la mer. Je suis la rivière, la rivière c'est moi." Par ces mots, les tribus maories de Whanganui, en Nouvelle-Zélande, déclarent leur lien inséparable avec leur fleuve ancestral.

 

La rivière prend sa source dans les champs de neige d'un trio de volcans du centre de l'ile du Nord. Les tribus disent qu'une goutte de l'oeil du Père Céleste est tombée au pied de la plus haute de ces montagnes, la solitaire Ruapehu, et c'est ainsi que la rivière est née.

 

Gonflée par une myriade d’affluents, elle s’enroule plusieurs fois avant d'atteindre la mer, sur une distance de 180 km.

 

Les tribus Whanganui contrôlaient cette rivière - dite sacrée - et en dépendaient depuis plus de 700 ans. Mais lorsque les colons européens sont arrivés au milieu des années 1800, l'autorité traditionnelle des tribus a été minée et finalement éteinte par décret gouvernemental.

 

Le 20 mars 2017, la Nouvelle-Zélande a reconnu que les Maoris avaient raison : la rivière est un être vivant. Le Parlement a adopté une loi stipulant que Te Awa Tupua - le fleuve et tous ses éléments physiques et métaphysiques - est un tout indivisible et vivant qui possède désormais "tous les droits, pouvoirs, devoirs et responsabilités" d'une personne morale.


  • Partagez

Covid-19 : de nouveaux records qui agitent les autorités

Avec 1499 nouvelles infections et 23 décès en seulement 24 heures, le Maroc enregistre un nouveau r...

Al Akhawayn : 30 bourses dédiées aux enfants du personnel en première ligne contre le Covid-19

Ce mercredi 12 août, l’université Al Akhawayn a annoncé sa décision de dédier des bourses d’études aux enfants des professionnels de la santé, de l’enseignement et de l’autorité publique. Les dépôts d...

Covid-19 : la situation sanitaire de plus en plus inquiétante

Mercredi 12 août, le Maroc a enregistré son plus grand nombre de contaminations depuis le début de ...

Les écoles se préparent à une rentrée scolaire normale

Alors que la reprise des cours dans les écoles marocaines est prévue pour le 7 septembre, les établissements scolaires se préparent à recevoir les élèves dans le cadre d’une rentrée scolaire «normale»...

Dons de sang : une pénurie durant la saison estivale

Le Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie du Maroc (CNSTH) annonce une pénurie de...

Rentrée scolaire 2020-21 : toujours pas de solution au conflit parents d'élèves-écoles privées

La rentrée scolaire 2020-21 approche, mais le conflit opposant les parents d’élèves aux établisseme...