Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Société / La rivière Whanganui est une personne morale

La rivière Whanganui est une personne morale

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

La rivière Whanganui et la forêt qui l’entoure ont été déclarées personne morale en Nouvelle-Zélande. Le gouvernement compte également accorder le même titre juridique à une montagne.

Temps de lecture : 2 minutes

« La grande rivière coule des montagnes jusqu’à la mer. Je suis la rivière, la rivière c’est moi. » Par ces mots, les tribus maories de Whanganui, en Nouvelle-Zélande, déclarent leur lien inséparable avec leur fleuve ancestral.

La rivière prend sa source dans les champs de neige d’un trio de volcans du centre de l’ile du Nord. Les tribus disent qu’une goutte de l’oeil du Père Céleste est tombée au pied de la plus haute de ces montagnes, la solitaire Ruapehu, et c’est ainsi que la rivière est née.

Gonflée par une myriade d’affluents, elle s’enroule plusieurs fois avant d’atteindre la mer, sur une distance de 180 km.

Les tribus Whanganui contrôlaient cette rivière – dite sacrée – et en dépendaient depuis plus de 700 ans. Mais lorsque les colons européens sont arrivés au milieu des années 1800, l’autorité traditionnelle des tribus a été minée et finalement éteinte par décret gouvernemental.

Le 20 mars 2017, la Nouvelle-Zélande a reconnu que les Maoris avaient raison : la rivière est un être vivant. Le Parlement a adopté une loi stipulant que Te Awa Tupua – le fleuve et tous ses éléments physiques et métaphysiques – est un tout indivisible et vivant qui possède désormais « tous les droits, pouvoirs, devoirs et responsabilités » d’une personne morale.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Allocations sociales : 60% des familles non couvertes bénéficient d’aides directes

Lors d'une conférence de presse suivant le Conseil de gouvernement, le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et porte-paro…

Spoliation foncière : un fléau persistant malgré les mesures législatives

Ces dernières années, le phénomène de la spoliation foncière a pris une ampleur considérable, notamment avec la hausse des prix de l'immobil…

Hajj 1445 : arrivée du premier groupe de pèlerins marocains à Médine

Le premier groupe de pèlerins marocains est arrivé ce vendredi matin à Médine pour accomplir les rituels du Hajj de l’année 1445 de l’hégire…

MENA : Salma Bougarrani remporte le prix Cartier Women’s Initiative 2024

Salma Bougarrani est la lauréate du premier prix de la Cartier Women’s Initiative 2024 pour la région MENA. Diplômée d’un doctorat en procéd…

Le programme d’aide direct au logement compte déjà 11.749 bénéficiaires (Mustapha Baitas)

Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a déclaré que le nombre de béné…

Casablanca : un immeuble de quatre étages s’effondre

Un immeuble de quatre étages s'est effondré ce jeudi à 14h30 dans le quartier de Bourgogne à Casablanca. L’écroulement de ce bâtiment situé …

Affaire Naciri/Bioui : report de la première audience publique au 13 juin

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a décidé de reporter au 13 juin prochain la première audience publique de l’affaire…

Chute mortelle d’un enfant à la gare Rabat Agdal : le tribunal reconnaît la responsabilité de l’ONCF

Le tribunal administratif de Rabat a reconnu la responsabilité de l’Office nationale des Chemins de fer (ONCF) dans l'affaire du décès du pe…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire