Aller au contenu principal

Transport par autobus : les nouvelles annonces d’Alsa Al Baida

Délégataire du transport urbain par bus dans le Grand Casablanca, Alsa Al Baida a annoncé mardi 14 janvier, que le premier lot de bus neuf sera mis en service dans la capitale économique et ses régions à partir de septembre 2020. En attendant, la société compte lancer dans la ville près de 400 véhicules d’occasion importés d’Europe.

Par Nora Jaafar, Publié le 15/01/2020, mis à jour le 15/01/2020
Teaser Media

Ce mardi 14 janvier, Alsa Al Baida, société chargée du transport urbain par bus dans le Grand Casablanca, a annoncé que la première vague des bus neufs sera mise en service dans la capitale économique et ses environs à partir de septembre prochain, rapporte LeSiteInfo. La même source indique que la société en question a précisé dans un communiqué de presse que « dès le mois de septembre 2020, la capitale économique resplendira d’un nouveau visage avec l’arrivée de la première vague des nouveaux bus beaucoup plus modernes et à la pointe de la technologie ». Selon le site de la chaine Medi1TV, Alsa va fournir à la ville de Casablanca environ 700 bus neufs afin de faciliter le transport de ses 350 millions de passagers.

En attendant l’arrivée de ses bus neufs, Alberto Perez, directeur général d’Alsa Maroc, a souligné qu’à partir du mois de février, 400 véhicules remplaceront ceux utilisés actuellement à Casablanca, laissés par M’dina Bus, rapporte Telquel. Une source proche du dossier a expliqué à Médias24 que cette opération devait initialement avoir lieu en janvier, mais qu’elle a été retardée par la « finalisation de certaines démarches administratives ». Et d’ajouter que « les 400 bus sont déjà achetés. Une partie est déjà au Maroc et la plupart seront acheminés au cours de ce mois de janvier. Et il restera quelques unités pour le mois de février ». Perez a pour sa part précisé : « Nous n’avons pas eu le temps de préparer comme il le fallait la mise en service des nouveaux bus pour Casablanca. Nous avons signé le contrat avec la ville, puis pris le contrôle de M’dina Bus directement après. Nous avons donc été obligés d’utiliser les bus que la société avait déjà ».

Selon l’agence MAP, la filiale du groupe espagnol Alsa Transport, Alsa Maroc, est présente depuis plus de 20 ans dans le royaume. En effet, la société gère le transport par autobus des villes de Marrakech, Agadir, Tanger, Khouribga et Rabat-Salé-Temara. Alsa Al Baida, qui opère à Casablanca, a signé, en octobre dernier, avec l’Établissement de coopération intercommunale (ECI) un contrat de gestion déléguée de transport collectif urbain dans le territoire des 18 communes de la capitale économique, indique Medi1TV. Ce partenariat, nous apprend LeSiteInfo, porte sur une durée de 10 ans avec la possibilité de le prolonger de 5 ans supplémentaires. Ledit contrat énonce une première phase d’initialisation qui s’étend du 1er novembre 2019 au 31 décembre 2020. Durant cette période, Alsa Al Baida est obligé d’utiliser quelque 250 bus « dans un état fortement détérioré » repris le 1er novembre 2019 de M’dina Bus. La deuxième phase, quant à elle, prendra effet à partir de 2021 et devra connaître le déploiement d’une flotte permanente de 700 bus nouveaux, financés conjointement par l’ECI et Alsa. Médias24 souligne, pour sa part, que ces véhicules ont été commandés auprès de Mercedes et de Scania, pour un investissement global de 1,33 MMDH. Ainsi, poursuit la même source, les 200 bus Scania coûteront 1,85 MDH l’unité. Et de chez Mercedes, Alsa a commandé 420 bus de 12 mètres pour un montant unitaire de 1,8 MDH et 80 bus articulés pour un montant unitaire de 2,6 MDH.

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...

Nos téléphones écoutent-t-ils nos conversations ?

Tout le monde a déjà été surpris de voir apparaître une publicité sur internet pour un produit dont il venait de parler. Ce constat laisse aussi place aux théories de complot, poussant ainsi la majori...

Enseignement préscolaire : les recommandations des députés

La Commission chargée de l’évaluation des politiques publiques à la Chambre des représentants a liv...

Sous quelles conditions peut-on voyager en Espagne ?

Depuis le dernier déconfinement en Europe, plusieurs pays retrouvent une vie normale, mais également le monde du tourisme. Après l’annonce de la réouverture du ciel du Maroc, c’est à l’Espagne de rouv...

Marhaba 2021 : les MRE pris en tenaille

La flambée des prix des billets d'avion et de ferry pour rentrer au Maroc fait réagir les Marocains du monde. Sur les réseaux sociaux, des associations de Marocains résidant à l'étranger (MRE) dénonce...