Aller au contenu principal

Délimitation des eaux territoriales : Bourita persiste et signe

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, s’est exprimé une nouvelle fois sur la délimitation du domaine maritime marocain. Pour le responsable gouvernemental, le Maroc est dans son droit et ne ferme pas la porte au dialogue avec les autres pays concernés notamment avec son voisin du nord, l’Espagne.

Par Mohamed Laabi, Publié le 26/12/2019 à 15:28, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

L’adoption de deux projets de loi sur les eaux territoriales du Maroc en commission parlementaire a provoqué un tollé dans les médias espagnols. Cependant, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, souligne que le royaume est dans son plein droit : « Il n’y a pas de malentendu. Le Maroc est dans son droit souverain, mais ne cherche pas à aller au-delà de ses droits. Les autres pays ont délimité leur espace maritime sans demander d’autorisation. Le Maroc à son tour délimite, mais ne cherche pas à imposer le fait accompli, il est ouvert au dialogue, notamment avec l’Espagne », rapportent nos confrères de Médias24.

 

Le journal arabophone Al Ahdath Al Maghribia qui cite une « source diplomatique », dans son édition du 26 décembre 2019, éloigne la probabilité que le report du vote des deux textes de loi soit dû à des pressions espagnoles. La même source affirme que la décision de reporter ce vote a été prise par le ministère des Affaires étrangères sans pour autant expliquer pourquoi.

 

Ceci dit, les deux textes de loi ne seront pas annulés, ils seront bientôt reprogrammés au vote, affirme une autre source diplomatique à Les Inspirations Éco. « Son vote sera reprogrammé prochainement parallèlement aux projets de loi portant sur la législation marocaine ». La source diplomatique a, en effet, affirmé que le projet de loi « relève de la souveraineté marocaine et ne peut être programmé durant la plénière prévue pour l’approbation des conventions internationales ».

 

L’annonce de la délimitation des eaux territoriales du Maroc a provoqué l’ire des responsables espagnols, notamment ceux des îles Canaries. Ángel Víctor Torres, président des îles Canaries, a déclaré que ni son gouvernement ni celui de l’Espagne « ne permettront qu’un millimètre des eaux soit touché », rapporte le site espagnol LaVanguardia.

 

Torres a affirmé que sa position par rapport à ce sujet est « clair » et n’a jamais changé. Il a souligné qu’il avait eu une conversation avec la ministre des Affaires étrangères espagnole, Margarita Robles, la semaine dernière, au cours de laquelle elle lui avait communiqué la « bonne » nouvelle du report des votes de ces deux textes de loi.

 

Le Maroc souhaite à travers la fixation de ses frontières maritimes fermer la porte à toute éventuelle mise en cause de sa souveraineté marocaine sur la totalité de son espace maritime. De nombreuses réunions devraient être organisées dans les semaines à venir dans l’objectif de trouver un accord commun qui satisferait toutes les parties prenantes.

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...