Aller au contenu principal

Arabie saoudite: 5 condamnations à mort pour l’assassinat de Khashoggi

Par Khansaa Bahra, Publié le 24/12/2019 à 11:46, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Ce lundi 23 décembre, Chalaan al Chalaan, procureur d’Arabie saoudite, a prononcé cinq condamnations à mort pour le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. Ce dernier a été assassiné en octobre 2018 au consulat du royaume à Istanbul, en Turquie. Selon un communiqué du procureur, sur les 11 personnes qui ont été inculpées dans cette affaire, les cinq qui ont été condamnés « ont directement participé à l’assassinat ». Deux des principaux suspects ont été disculpés. En effet, aucune accusation n’a été retenue contre Saoud al-Qahtani, proche conseiller du prince héritier, Mohammed ben Salmane, ainsi que le général Ahmed al-Assiri, ancien numéro deux du renseignement saoudien.

 

Plusieurs organisations mondiales ont condamné la décision et la discrétion du tribunal. Selon Reporters sans frontières (RSF), « la justice a été bafouée ». « Puisque le procès s’est tenu en secret, on peut s’interroger sur le caractère discrétionnaire de ces décisions », a lancé l’ONG. Christophe Deloire, secrétaire général de RSF, a déclaré que cette condamnation pourrait être « un moyen de faire taire à jamais des témoins de l’assassinat ». Amnesty International a dénoncé pour sa part les conditions irrégulières de ce verdict, ajoutant qu’il « sert à blanchir et n’apporte ni la justice ni la vérité pour Jamal Khashoggi et ses proches ».

 

Dans un communiqué, le ministère turc des Affaires étrangères a également critiqué ces sentences qui « sont loin de répondre aux attentes de (notre) pays et de la communauté internationale pour éclairer tous les aspects de ce meurtre et pour la manifestation de la justice ».

#FreeBritney : la saga judiciaire de Britney Spears ravive la campagne

Sous tutelle depuis plus de douze ans à la suite de troubles psychologiques, la chanteuse Britney Spears s’exprimera ce mercredi 23 juin devant le tribunal de Los Angeles. Lors de cette audience, la c...

Espagne : grâce pour neuf indépendantistes catalans

Ce lundi 21 juin, Pedro Sánchez, président du gouvernement d’Espagne, a annoncé qu’il allait proposer au Conseil des ministres d’accorder une grâce à neuf dirigeants indépendantistes catalans incarcér...

Décryptage de la situation politique en Libye

Dans ce podcast, Medi1 revient sur la situation politique actuelle en Libye notamment avec la réouverture de la route côtière entre l'est et l'ouest du pays. Un événement qui se produit quelques jours...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères bientôt aux EAU

Pour sa première visite aux pays du Golfe, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, se rendra aux Émirats arabes unis (EAU) la semaine prochaine. Cette visite intervient aprè...

Régionales 2021 : abstention record en France

Ce dimanche 20 juin, la France a tenu le premier tour des élections régionales et départementales. Plus de deux Français sur trois ont choisi de ne pas se rendre aux urnes. En effet, à la fermeture de...

Iran : une centrale nucléaire à l'arrêt après une défaillance technique

Depuis ce lundi 21 juin, l’unique centrale nucléaire d’Iran, située à Bouchehr, dans le sud du pays, est à l’arrêt. Selon l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), elle le sera pour «quel...