Aller au contenu principal

Scandale Bab Darna : de nouvelles têtes tombent

Cinq personnes ont été placées en garde à vue et présentées devant le juge d’instruction dans l’affaire du scandale immobilier Bab Darna dont le directeur commercial et la directrice administrative et financière du groupe. Les victimes, qui continuent d’organiser des sit-in, exigent le remboursement de leur avance sur vente. Ces derniers auraient payé au total environ 400 millions de dirhams au promoteur immobilier avant de se rendre compte qu’ils se sont fait arnaquer.

Par Mohamed Laabi, Publié le 10/12/2019 à 11:20, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le scandale du promoteur immobilier Bab Darna continue de faire tomber des têtes. Quatre personnes impliquées dans cette affaire sont actuellement en détention, dont deux commerciaux. Ils sont accusés par certaines victimes de les avoir induites en erreur, déclare Me Mourad Elajouti, avocat des clients du promoteur à nos confrères de Médias24.

 

Les nouveaux responsables arrêtés sont Hicham El Bouamrani, directeur commercial et Faila Othmane, un proche d’El Ouardi et associé unique d’une SARL, du nom de « Bab Darna Holding », créée le 18 octobre dernier. C’est d’ailleurs sous cette entité que le PDG Mohamed El Ouardi émettait les chèques en bois remis aux réservataires lésés, rapporte le360.

 

Ces arrestations s’ajoutent à celles du président fondateur du groupe immobilier, appréhendé le 21 novembre dernier avec son comptable, le Guinéen Mohamed Touré. Ces derniers sont accusés d’escroquerie, d’abus de confiance et de constitution de bande criminelle. Pour sa part, le notaire a été provisoirement suspendu de ses fonctions, affirme Abdellatif Yagou, président du Conseil national de l’ordre des notaires à Medias24. Par ailleurs, Amina Achkoun, directrice administrative et financière de Bab Darna a été placée en garde à vue lundi soir, rapporte une source judiciaire à Le360 ce mardi.

 

Pour attirer ses victimes, le groupe Bab Darna proposait des prix défiant toute concurrence. (exemple : 5 400 dirhams le m² pour l’achat d’une villa semi-finie à Bouskoura). Plus le montant de l’avance était important, plus la remise augmentait et le prix devenait plus avantageux, déclare Le360, qui souligne qu’une bonne partie de ses victimes étaient des Marocains Résidents à l’Étranger. Ces derniers se sont fait piéger par les belles maquettes du groupe, présentées lors des salons internationaux (SMAP IMMO Paris, Bruxelles, Montréal, etc).

 

La même source souligne que pour son projet de logement économique à Dar Bouazza, Bab Darna se montrait plus généreux encore à travers une formule originale : « achetez deux appartements, le troisième vous est offert gratuitement ». Cette histoire digne des films d’Hollywood est considérée comme la plus grande arnaque du secteur immobilier marocain et n’a certainement pas encore révélé tous ses secrets.

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...