Aller au contenu principal

Game of Thrones, saison 8, épisode 3 : le CHOC

Cet article contient des spoilers sur la fin de l'épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones. Nous vous invitons à regarder "The Long Night" avant de poursuivre votre lecture.

Par Khansaa B., Publié le 30/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La scène finale de l'épisode 3 était une véritable surprise. Le fait qu'Arya Stark ait tué le "Roi de la Nuit" suscite de nombreuses critiques, car elle ne rentre pas dans la prophétie de Azor Ahai, mais cela ne change pas le fait qu'elle ait mis fin à la longue nuit. Elle n'avait pas besoin de dragons ni d'être une Targaryen, mais seulement d'une lame en acier valérien.

 

Les gens pensaient que ce serait Jon et/ou Daenerys qui tueraient le "Roi de la Nuit", parce qu'ils représentaient la glace et le feu, ils étaient les têtes du dragon, Azor Ahai et Nissa-Nissa. Les détails ne correspondent pas à cet ajustement de la prophétie. Alors peut-être que la série rejette l'idée de prophétie et dit que "le chaos est une échelle".

 

Le "Roi de la Nuit" et la guerre entre les vivants et les morts n'avaient rien avoir avec la glace, ni le feu, ni les dragons ni les loups, ni l’honneur ni la honte, elle tournait autour d'une seule chose : la mort.

 

Les gens auraient aimé en savoir plus sur les marcheurs blancs et leur histoire. Mais ils n'ont jamais été de vrais personnages dans la série, juste une menace et cela a du sens. Ils n'étaient pas compliqués, car la vie est plus complexe que la mort. La mort est simple et directe, elle n’a pas de raison, elle ne vient pas parce que quelqu'un la convoite, elle est toujours là et quand vous devez y faire face, "vous gagnez ou vous mourrez". Arya le comprenait plus que tout autre personnage de la série.

 

Tout au long de cette série, nous avons vu la relation d’Arya avec le dieu de la mort changer plusieurs fois. Dans la première saison, sous l'entrainement de Syrio Forel et avec la décapitation de son père, elle a regardé et a défié la mort à maintes reprises. Au cours des saisons deux à quatre, elle a commencé à causer la mort. Dans la saison cinq, elle a servi la mort : "tous les hommes doivent mourir, mais ils doivent d'abord servir". Durant la sixième saison, elle a trompé la mort. Et finalement, dans la saison 8, elle lui a fait face et l'a vaincue une fois pour toutes. Ella a tué le "Roi de la Nuit" et avec lui toute son armée. C'était l'aboutissement logique du développement de ce personnage centré sur la mort.

 

Arya savait que tant qu’il y avait encore un ennemi devant elle, elle avait un travail à faire et elle n’a pas hésité à le faire. Elle a regardé la mort en face et au lieu d'abandonner, elle s'est adaptée et a ainsi sauvé l'humanité.

 

Au cours de cette saison, Arya Stark a prouvé au monde que les femmes peuvent être de redoutables guerrières ainsi que des membres de famille affectueuses et fidèles. Elle prouve qu'elles n’ont pas besoin de choisir l'un ou l'autre.

 

Rendez-vous ce dimanche à 3h du matin pour découvrir le 4e épisode.

 

 

En attendant le 4e épisode -et la bataille contre Cercei- voici une liste de toutes les personnes tombées lors de la bataille de Winterfell (Valar Morghulis) :

 

Les Dothrakis, qui ont été les premières victimes des marcheurs blancs.

Edd, le chef de la Garde de Nuit.

Beric Dondarrion qui a tenté de protéger Arya.

Lyanna Mormont s'en va en tuant un géant de glace.

Theon Greyjoy, qui voulait protéger Bran. (Ce qui est mort ne saurait mourir.)

Le Roi de la Nuit, tué par Arya (surprise).

Jorah perd la vie en protégeant sa reine bien aimée.

À l'aube, Melisandre enlève son collier magique et meurt.


  • Partagez

Covid-19 : de nouveaux records qui agitent les autorités

Avec 1499 nouvelles infections et 23 décès en seulement 24 heures, le Maroc enregistre un nouveau r...

Al Akhawayn : 30 bourses dédiées aux enfants du personnel en première ligne contre le Covid-19

Ce mercredi 12 août, l’université Al Akhawayn a annoncé sa décision de dédier des bourses d’études aux enfants des professionnels de la santé, de l’enseignement et de l’autorité publique. Les dépôts d...

Covid-19 : la situation sanitaire de plus en plus inquiétante

Mercredi 12 août, le Maroc a enregistré son plus grand nombre de contaminations depuis le début de ...

Les écoles se préparent à une rentrée scolaire normale

Alors que la reprise des cours dans les écoles marocaines est prévue pour le 7 septembre, les établissements scolaires se préparent à recevoir les élèves dans le cadre d’une rentrée scolaire «normale»...

Dons de sang : une pénurie durant la saison estivale

Le Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie du Maroc (CNSTH) annonce une pénurie de...

Rentrée scolaire 2020-21 : toujours pas de solution au conflit parents d'élèves-écoles privées

La rentrée scolaire 2020-21 approche, mais le conflit opposant les parents d’élèves aux établisseme...