Temps de lecture : 4 minutes

Accueil / Société / Game of Thrones, saison 8, épisode 3 : le CHOC

Game of Thrones, saison 8, épisode 3 : le CHOC

Temps de lecture : 4 minutes

En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Cet article contient des spoilers sur la fin de l’épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones. Nous vous invitons à regarder « The Long Night » avant de poursuivre votre lecture.

Temps de lecture : 4 minutes

La scène finale de l’épisode 3 était une véritable surprise. Le fait qu’Arya Stark ait tué le « Roi de la Nuit » suscite de nombreuses critiques, car elle ne rentre pas dans la prophétie de Azor Ahai, mais cela ne change pas le fait qu’elle ait mis fin à la longue nuit. Elle n’avait pas besoin de dragons ni d’être une Targaryen, mais seulement d’une lame en acier valérien.

Les gens pensaient que ce serait Jon et/ou Daenerys qui tueraient le « Roi de la Nuit », parce qu’ils représentaient la glace et le feu, ils étaient les têtes du dragon, Azor Ahai et Nissa-Nissa. Les détails ne correspondent pas à cet ajustement de la prophétie. Alors peut-être que la série rejette l’idée de prophétie et dit que « le chaos est une échelle ».

Le « Roi de la Nuit » et la guerre entre les vivants et les morts n’avaient rien avoir avec la glace, ni le feu, ni les dragons ni les loups, ni l’honneur ni la honte, elle tournait autour d’une seule chose : la mort.

Les gens auraient aimé en savoir plus sur les marcheurs blancs et leur histoire. Mais ils n’ont jamais été de vrais personnages dans la série, juste une menace et cela a du sens. Ils n’étaient pas compliqués, car la vie est plus complexe que la mort. La mort est simple et directe, elle n’a pas de raison, elle ne vient pas parce que quelqu’un la convoite, elle est toujours là et quand vous devez y faire face, « vous gagnez ou vous mourrez ». Arya le comprenait plus que tout autre personnage de la série.

Tout au long de cette série, nous avons vu la relation d’Arya avec le dieu de la mort changer plusieurs fois. Dans la première saison, sous l’entrainement de Syrio Forel et avec la décapitation de son père, elle a regardé et a défié la mort à maintes reprises. Au cours des saisons deux à quatre, elle a commencé à causer la mort. Dans la saison cinq, elle a servi la mort : « tous les hommes doivent mourir, mais ils doivent d’abord servir ». Durant la sixième saison, elle a trompé la mort. Et finalement, dans la saison 8, elle lui a fait face et l’a vaincue une fois pour toutes. Ella a tué le « Roi de la Nuit » et avec lui toute son armée. C’était l’aboutissement logique du développement de ce personnage centré sur la mort.

Arya savait que tant qu’il y avait encore un ennemi devant elle, elle avait un travail à faire et elle n’a pas hésité à le faire. Elle a regardé la mort en face et au lieu d’abandonner, elle s’est adaptée et a ainsi sauvé l’humanité.

Au cours de cette saison, Arya Stark a prouvé au monde que les femmes peuvent être de redoutables guerrières ainsi que des membres de famille affectueuses et fidèles. Elle prouve qu’elles n’ont pas besoin de choisir l’un ou l’autre.

Rendez-vous ce dimanche à 3h du matin pour découvrir le 4e épisode.

En attendant le 4e épisode -et la bataille contre Cercei- voici une liste de toutes les personnes tombées lors de la bataille de Winterfell (Valar Morghulis) :

Les Dothrakis, qui ont été les premières victimes des marcheurs blancs.

Edd, le chef de la Garde de Nuit.

Beric Dondarrion qui a tenté de protéger Arya.

Lyanna Mormont s’en va en tuant un géant de glace.

Theon Greyjoy, qui voulait protéger Bran. (Ce qui est mort ne saurait mourir.)

Le Roi de la Nuit, tué par Arya (surprise).

Jorah perd la vie en protégeant sa reine bien aimée.

À l’aube, Melisandre enlève son collier magique et meurt.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 4 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Allocations sociales : 60% des familles non couvertes bénéficient d’aides directes

Lors d'une conférence de presse suivant le Conseil de gouvernement, le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et porte-paro…

Spoliation foncière : un fléau persistant malgré les mesures législatives

Ces dernières années, le phénomène de la spoliation foncière a pris une ampleur considérable, notamment avec la hausse des prix de l'immobil…

Hajj 1445 : arrivée du premier groupe de pèlerins marocains à Médine

Le premier groupe de pèlerins marocains est arrivé ce vendredi matin à Médine pour accomplir les rituels du Hajj de l’année 1445 de l’hégire…

MENA : Salma Bougarrani remporte le prix Cartier Women’s Initiative 2024

Salma Bougarrani est la lauréate du premier prix de la Cartier Women’s Initiative 2024 pour la région MENA. Diplômée d’un doctorat en procéd…

Le programme d’aide direct au logement compte déjà 11.749 bénéficiaires (Mustapha Baitas)

Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a déclaré que le nombre de béné…

Casablanca : un immeuble de quatre étages s’effondre

Un immeuble de quatre étages s'est effondré ce jeudi à 14h30 dans le quartier de Bourgogne à Casablanca. L’écroulement de ce bâtiment situé …

Affaire Naciri/Bioui : report de la première audience publique au 13 juin

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a décidé de reporter au 13 juin prochain la première audience publique de l’affaire…

Chute mortelle d’un enfant à la gare Rabat Agdal : le tribunal reconnaît la responsabilité de l’ONCF

Le tribunal administratif de Rabat a reconnu la responsabilité de l’Office nationale des Chemins de fer (ONCF) dans l'affaire du décès du pe…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire