Aller au contenu principal

Liban : Hariri refuse de redevenir Premier ministre

Par Nora Jaafar, Publié le 26/11/2019 à 16:54, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Saad Hariri a déclaré ce mardi 26 novembre qu’il ne voulait pas être Premier ministre d’un nouveau gouvernement, qualifiant sa décision de « irrévocable » et se disant confiant que le Président Michel Aoun va entamer des consultations pour désigner une autre personne.

 

Hariri a démissionné le 29 octobre à la suite des protestations nationales réclamant le départ de l’élite dirigeante libanaise. Son départ a mis fin à une coalition gouvernementale comprenant le puissant groupe musulman chiite soutenu par l’Iran, le Hezbollah. Confrontés à leur pire crise économique depuis la guerre civile des années 1975-1990, les principaux partis du pays n’arrivent toujours pas à se mettre d’accord sur la personne qui va remplacer le Premier ministre sortant.

 

« Je m’en tiens à ma décision “tout mais pas moi” afin que soit formé un gouvernement qui puisse répondre aux aspirations des jeunes », a déclaré Hariri, principal homme politique sunnite du Liban. « Après avoir annoncé cette décision claire et définitive, j’ai confiance que le Président de la République commencera immédiatement des consultations parlementaires » afin de désigner un nouveau Premier ministre, affirme-t-il. Et d’ajouter : « Il est clair que le déni chronique exprimé à plusieurs reprises au cours des dernières semaines est plus dangereux encore que la crise nationale majeure et la crise économique aiguë que traverse notre pays et qu’il nous empêche de faire face à ces deux crises imbriquées ».

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...

Covid-19 : 2.000 euros pour discréditer le vaccin de Pfizer

Alors que la pénurie de vaccins contre la Covid-10 handicape les campagnes de vaccination de plusieurs pays, certains influenceurs ont été sollicités pour discréditer le vaccin de Pfizer. Dans ce podc...

G7 : un front uni pour vacciner plus contre la Covid-19 et protéger le climat

Ce dimanche 13 juin, après trois jours d’intenses discussions, le sommet de Carbis Bay, en Cornouailles, des sept pays les plus industrialisés (G7), s’est achevé. À l’issue de cet évènement, les dirig...

Mexique : les violences meurtrières envers les journalistes

25 ans après, les médias internationaux, coordonnés par Forbidden Stories ont décidé d’enquêter sur les violences meurtrières dont sont victimes les journalistes au Mexique. Le lancement de cette inve...

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...