Aller au contenu principal

LGV : une première année très rentable pour Al-Boraq

À la fin du mois d’octobre dernier, la Ligne à Grande Vitesse (LGV), Al Boraq, a transporté un total de 2,5 millions passagers. L’ONCF s’attend à dépasser les 3 millions de passagers d’ici la fin de décembre. Plus de 7 000 trains ont circulé durant les 10 premiers mois de l’année 2019 avec un taux d’occupation de 68 % en moyenne. Des résultats encourageants et qui dépassent les prévisions de l’Office national des chemins de fer, rapporte son directeur général, Mohamed Rabie Khlie.

Par Mohamed Laabi, Publié le 21/11/2019 à 12:53, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

L’office national des chemins de fer (ONCF) a tenu une conférence de presse ce mercredi 20 novembre 2019 à Rabat afin de livrer le bilan de la première année du lancement d’Al Boraq, la Ligne à Grande Vitesse qui relie Casablanca à Tanger. « De janvier à fin octobre 2019, un total de 7 000 trains a circulé avec un taux d’occupation de 68 % en moyenne, à raison de 28 allers et retours par jour », se félicite Mohamed Rabie Khlie, directeur général de l’ONCF, soulignant que le taux de ponctualité de ces trains avoisine les 97 %.

 

Le TGV a transporté un total de 2,5 millions passagers de janvier à octobre 2019, et vise à dépasser les 3 millions de voyageurs avant la fin de cette année, rapporte les Inspirations éco ce jeudi 21 novembre 2019. L’ONCF compte investir 2,5 milliards de dirhams, dans le cadre du contrat-programme 2020/2025, indiquent nos confrères de Le360. La même source ajoute que l’entreprise vient de lever sur le marché national un emprunt obligataire de trois milliards de dirhams, accordé sur 30 ans, dont 15 ans de grâce, à des conditions avantageuses (4 % d’intérêt).

 

En termes de croissance au niveau des gares, Casa-voyageurs a vu ses passagers croître de 23 %, Rabat-Agdal de 43 % et Tanger de 80 % sur la période octobre 2018-2019, indique pour sa part Le Desk. Khlie a également mis en avant les retombées macro-économiques de la première année de mise en service de la LGV, notamment la réduction du nombre de voitures en circulation de 600 000 par an ainsi que 58 400 autocars évités sur la route par an, ce qui permet d’économiser 200 000 tonnes de carbone sur une année et d’éviter 150 accidents de route par an.

 

Lancement du projet de la Ligne à Grande Vitesse Kenitra-Marrakech

L’ONCF injectera près d’un million de dirhams dans la réalisation d’une étude sur le trafic et la rentabilité de la Ligne à Grande Vitesse Kenitra-Marrakech. Une fois l’étude achevée, les travaux de construction seront lancés, rapporte Maghreb Intelligence. « Logiquement, le bon sens voudrait qu’on relie Kénitra et Marrakech via Casablanca puisque, la seule LGV du Royaume relie Casablanca et Tanger via Rabat et Kénitra », estime une source du site.

 

Par ailleurs, lors de son discours à l’occasion du 44e anniversaire de la Marche Verte, le Roi Mohammed VI a appelé à une « réflexion sérieuse » sur l’établissement d’une liaison ferroviaire entre Marrakech et Agadir et au-delà vers le sud. « Un projet qui constituera un levier essentiel pour la création de nombreux emplois, non seulement dans la région de Souss, mais aussi dans toutes les zones avoisinantes », déclare le souverain. Au vu de ces nombreux projets à court et moyen terme, l’on peut se permettre de dire que les lignes ferroviaires du Maroc vont bon train...

Justice : une lourde sentence contre la Samir

Ce jeudi 17 juin, la Cour d’appel a confirmé une sentence rendue trois ans plus tôt par le tribunal de première instance de Mohammedia contre la Samir. Cette entreprise est accusée, entre autres, d’in...

Banque mondiale : 450 millions de dollars pour soutenir l'inclusion financière au Maroc

Dans son édition de ce lundi 21 juin, le journal Aujourd’hui le Maroc rapporte que la Banque mondiale (BM) a approuvé un prêt de 450 millions de dollars au profit du Maroc. Ce soutien financier vise à...

De grandes ambitions pour le Gazoduc Maroc-Nigéria

Mardi dernier, Yusuf Usman, directeur général de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) a annoncé que le gouvernement fédéral nigérian s’apprête à construire le gazoduc reliant le Nigeria a...

Ce qu’il faut retenir de l’African Lion 2021

L’African Lion 2021 touche à sa fin. La 17e édition de cet exercice combiné maroco-américain a tenu...

Tourisme : la détresse des transporteurs touristiques

Alors que le Maroc ouvre petit à petit ses frontières pour accueillir (sous conditions) les Marocai...

Marhaba 2021 : la CNT se mobilise

Dès le lundi 14 juin, la Confédération nationale du Tourisme (CNT) s’est réunie afin de mettre en place la politique d’accueil destinée aux Marocains résidents à l’étranger (MRE), en visite au Maroc a...