Aller au contenu principal

Quand la presse marocaine se penche sur la nomination de Benmoussa

Sa Majesté le roi Mohammed VI a nommé Chakib Benmoussa président de la commission spéciale du nouveau modèle de développement. L’annonce a été partagée le mardi 19 novembre 2019, dans un communiqué du cabinet royal. La presse marocaine revient, ce jeudi 21 novembre 2019, sur cette décision royale, ses enjeux, sa portée et ses objectifs.

Par Mohamed Laabi, Publié le 21/11/2019 à 11:07, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le Roi Mohammed VI a choisi le profil « idéal » pour mener à bien la structure du nouveau modèle de développement. L’annonce a été dévoilée mardi après-midi dans un communiqué du cabinet royal. Ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa devra donc quitter son poste à Paris pour s’installer à Rabat afin d’assumer ses nouvelles prérogatives à la tête de la commission spéciale du nouveau modèle de développement.

 

« Cette nomination royale remet en selle l’ancien ministre de l’Intérieur, dont les capacités et les potentialités étaient sous-utilisées en tant qu’ambassadeur du Maroc en France », estime L’Économiste dans son édition du 21 novembre 2019. Le quotidien, qui souligne que l’homme « s’appuiera sur l’expertise du technocrate et le tact du diplomate », révèle que Benmoussa « sait fédérer autour de lui et organiser le travail pour tirer le meilleur de ses collaborateurs ». La même source rappelle que ce dernier avait « réussi à placer le conseil économique, social et environnemental (CESE) sur une orbite en montrant sa capacité à fédérer les groupes pour prendre la bonne direction ». L’Économiste considère enfin que « l’expérience de Chakib Benmoussa au département de l’Intérieur, en tant que secrétaire général et par la suite en tant que ministre qui avait organisé des élections communales et législatives, lui sera d’une grande utilité ».

 

Par ailleurs, Les Inspirations éco a réservé son édito du jour au nouveau modèle de développement. Le quotidien estime que ce projet est « l’affaire de tous, et tous les Marocains sont appelés à y contribuer ». L’édito invite toutes les institutions économiques et politiques (partis politiques, les syndicats, CGEM) à s’intéresser au mouvement « Damir » qui selon le quotidien a « établi un diagnostic saillant et a proposé plusieurs solutions idoines » pour le Maroc de demain, « le Maroc que nous voulons ». Concernant Chakib Benmoussa, la même source indique que « ce n’est qu’un retour aux questions de développement dont il a été au contact durant ses mandats à l’intérieur et au CESE », il devra désormais « constituer sa commission et installer une méthodologie de travail et un planning pour ses livrables », rappelle le quotidien.

 

« Timing surprenant »

Akhbar Alyaoum considère dans son édition du 21 novembre 2019 que la nomination de Benmoussa était « prévisible ». Cependant, le journal se dit surpris de son « timing ». « Cette nomination devait être officiellement annoncée après la 14e réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et la France, soit après le 19 décembre 2019 ». Le journal arabophone, qui a recueilli les témoignages de chercheurs et experts économiques ainsi que des professeurs universitaires pour construire son article, souligne néanmoins que le président de la commission spéciale du nouveau modèle de développement dispose de toutes les compétences et ressources nécessaires pour mener à bien sa mission.

 

Pour rappel, dans son discours royal du 20 août 2019, le Roi Mohammed VI a défini les responsabilités de cette structure. La commission spéciale sera chargée d’une triple mission de « réajustement, d’anticipation et de prospective afin de permettre au pays d’aborder l’avenir avec sérénité et assurance ».

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...