Aller au contenu principal

Augmentation des dépenses militaires mondiales en 2018

Les dépenses militaires mondiales ont connu une progression de 2,6% par rapport à 2017, soit 1.822 milliards de dollars en plus. Se prépare-t-on (peut-être) pour une troisième guerre mondiale ?

Par Khansaa B., Publié le 29/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

L'affirmation de la puissance militaire est la nouvelle tendance des années 2000s. Selon un rapport de l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri) publié ce lundi 29 avril, les dépenses militaires ont atteint 1.822 milliards de dollars l'an dernier. 2018 est la deuxième année consécutive de cette hausse. En effet, en 2017, ces dépenses avaient augmenté de 1,1%.

 

Parmi les cinq pays qui dépensent le plus dans leurs activités militaires, on trouve par ordre les États-Unis, la Chine, l'Arabie saoudite, l'Inde et la France.

 

Les États-Unis affichent une augmentation pour la première fois en sept ans. En 2018, leurs dépenses ont augmenté de 4,6% pour atteindre les 649 milliards de dollars. Ce montant est proche de celui dépensé durant la guerre en Irak. "Les États-Unis sont de loin les plus grands dépensiers au monde et ont investi presque autant que l'ensemble des huit pays les plus dépensiers qui les talonnent dans le classement". Cette hausse est imputée aux nouveaux programmes d'achat d'armement de Trump.

 

Les dépenses de la Chine ont atteint 250 milliards de dollars en 2018. Depuis 2013, le pays consacre 1,9 % de son PIB à ces dépenses qui ont augmenté de 83 % depuis 2009.

 

Dans le Moyen-Orient, l'Arabie Saoudite enregistre les dépenses les plus élevées. Cependant le rapport note un problème de transparence dans certains pays notamment la Syrie et le Yémen.

 

La France possède le cinquième plus important budget militaire. Les dépenses de cette dernière ont crû de 1,4 % en un an.

 

La Russie, qui fait habituellement partie du top 5 mondial, se classe sixième. Son budget militaire est en baisse depuis 2016 . Cela est notamment le résultat des sanctions économiques imposées depuis 2014 par les pays occidentaux au pays.

 

Consultez le rapport :  https://www.sipri.org/sites/default/files/2018-08/sipri_yb18_summary_fra.pdf


  • Partagez

La COP26 de Glasgow reportée à cause du coronavirus

Initialement prévue en novembre à Glasgow, en Écosse, la Conférence sur le climat (COP26) a été reportée à 2021 en raison de la crise sanitaire du coronavirus. Cette annonce a été faite, ce mercredi 1...

Enchères de Londres : une œuvre de Mohamed Melehi cartonne

Du 27 au 31 mars, la vente aux enchères de Sotheby’s à Londres s’est tenue en ligne, en raison du coronavirus. L’événement exposait les œuvres des artistes «les plus rares et les plus recherchés de l’...

Hajj : vers une annulation de la saison 2020 ?

Même si le pèlerinage à la Mecque ne se tiendra qu’à partir de fin juillet, les autorités saoudiennes ont appelé, ce mardi 31 mars, les musulmans de tous les pays à suspendre leurs préparatifs pour le...

Coronavirus, la pire crise mondiale depuis la Seconde Guerre mondiale

La pandémie du coronavirus est la pire crise mondiale depuis la Seconde Guerre mondiale, a déploré Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU. Ce mardi 31 mars, Guterres a expliqué que...

Coronavirus : New York se prépare au pire

Ce mardi 31 mars, alors que le coronavirus a fait plus de 850 morts en 24 heures aux États-Unis, le président américain, Donald Trump, a prévenu que les États-Unis allaient faire face à deux semaines ...

Quelques bonnes nouvelles dans la crise du coronavirus

En ce moment, la crise que connaît le monde à cause du coronavirus affecte l’activité, mais aussi l...