Aller au contenu principal

ONCF : dernière ligne droite pour la finalisation du contrat-programme

Par H.L.B, Publié le 07/11/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Lors de sa conférence de presse du mardi 5 novembre, au cours de laquelle il a annoncé que la CMR va acheter cinq CHU, Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Economie, des Finances et de la réforme de l’administration a révélé que « le Contrat-programme de l’ONCF a abouti », en parlant de la situation des Entreprises et Établissements Publics (EEP).

 

Le ministère de Benchaâboun s’est penché sur la situation de plusieurs EEP afin de les redresser. Mais quatre EEP réclament particulièrement des réformes d’urgence, notamment la RAM, l’ADM, l’ONEE et l’ONCF, souligne Médias24. Selon le journal digital, les travaux visant à améliorer l’Office National des Chemins de Fer (ONCF) sont les plus avancés. « Pour le cas de cet office, nous avons prévu une restructuration que nous allons prendre le temps de mener en gérant la période transitoire », explique le ministre. Il a ajouté que « le modèle basé sur le fait que l’investissement dans le rail soit pris en charge par l’ONCF est intenable. Si l’ONCF doit continuer à financier le rail, on ne pourra jamais équilibrer ses comptes et les déficits chroniques se poursuivront ».

 

La même source rapporte, en citant Benchaâboun, que le modèle vers lequel tendent les pouvoirs publics est « de faire porter à l’État l’investissement dans le rail comme ce qui est fait pour les routes ou autres, car c’est un aménagement du territoire. Et l’ONCF ou un démembrement de l’ONCF, s’occupera de l’exploitation et de l’investissement dans le matériel roulant ». Toutefois ce modèle économique ne sera opérationnel qu’à partir de 2022, et ce à cause de plusieurs préalables, dont la révision des textes législatifs.


  • Partagez

Electroplanet devient une référence en e-commerce

Fort de ses 12 ans d'expériences dans le métier et n’°1 au Maroc en magasin spécialisés en électroménager/TV/HI-FI/Multimédia, Electroplanet a investi le digital avec force et savoir-faire. En 2018, l...

Automobile : Le secteur prend un virage serré

La crise du Covid-19 pourrait durablement fragiliser le secteur automobile qui emploie 250.000 pers...

Le roi Mohammed VI ordonne le soutien de la relance du secteur privé

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, en présence de Mohamed Benchaâbou...

Bilan agricole, préparatifs pour Aïd Al-Adha : Akhannouch rassure les marocains

Les prévisions pour la campagne agricole en cours n’étaient pas empreintes d’optimisme. La rareté d...

Pourquoi la CGEM veut reporter l’augmentation du SMIG ?

La CGEM a élaboré un ensemble de propositions dans le cadre de son plan de relance de l’économie na...

Relance de l’économie : les priorités du CMC

Le PIB va baisser de 4,3% selon les dernières estimations du Centre marocain de conjoncture (CMC). ...