Aller au contenu principal

Le programme d’El Otmani déçoit les députés

Saad Dine El Otmani s’est présenté lundi devant les députés parlementaires pour répondre à leurs questions politiques. Porte-parole de l’exécutif, El Otmani a exposé les priorités de la majorité d’ici 2021, année de la fin du mandat gouvernemental. Le chef du gouvernement veut une continuité de son programme gouvernemental, grâce auquel son équipe avait obtenu la confiance du parlement en 2017. Ce qui n’a pas été du goût de tous les députés. Détails.

Par Mohamed Laabi, Publié le 30/10/2019 à 12:02, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le lundi 28 octobre à Rabat, le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a présenté aux députés parlementaires, les objectifs de la nouvelle équipe gouvernementale d’ici 2021. Ces objectifs portent sur le soutien des politiques sociales et la promotion des investissements économiques. Le chef de l’exécutif a exprimé son optimisme quant à l’impact des plans sectoriels sur la baisse du chômage des jeunes diplômés. El Otmani a insisté sur le rôle important que doivent jouer les secteurs agricoles, artisanaux et touristiques dans l’emploi des jeunes.

 

La corruption a également été un des points discutés lors de cette audience. El Otmani a promis de lancer le chantier d’élaboration de la lutte contre ce phénomène, souligne l’Économiste dans son numéro du 30 octobre. Le gouvernement a rappelé que le royaume a lancé la stratégie nationale de lutte contre la corruption à travers la création de la commission nationale anticorruption (CNAC).

 

Grâce à un partenariat conclu avec les régions et la CGEM, le gouvernement a élaboré une stratégie qui rentrera en vigueur d’ici 2021. Cette stratégie porte sur la création d’un comité de veille sur le marché du travail et l’activation des programmes régionaux de l’emploi, rapporte les Inspirations éco dans sa livraison du mercredi 30 octobre 2019.

 

Sur le plan économique, El Otmani a insisté sur la consolidation du climat des affaires estimant que son impact économique sera positif pour les investisseurs, les PME ainsi que les citoyens. Un bon climat des affaires permettra de diminuer le taux de chômage et de réduire les écarts sociaux, rapporte le journal arabophone Al Akhbar dans son numéro du 30 octobre 2019.

 

Des députés parlementaires déçus

Selon le tirage du 30 octobre de l’Économiste, les réponses d’El Otmani n’auraient pas convaincu l’opposition. Les députés et élus parlementaires s’attendaient à un nouveau programme et de nouvelles mesures en marge des changements qu’a connus le gouvernement. Il n’en sera rien. Le chef de gouvernement a déclaré que « l’objectif des deux prochaines années est de mettre en œuvre les dispositions de ce programme, en mettant l’accent sur l’accélération de l’exécution ».

 

Pour rappel, le parti de l’Istiqlal avait exigé juste après le remaniement ministériel qu’un nouveau programme gouvernemental soit présenté. Son secrétaire général, Nizar Baraka, avait affirmé dans un article d’Al Ahdath Al Maghribia le 14 octobre dernier que le gouvernement sortant avait été remanié et réduit suite à son échec et qu’un nouveau programme devrait être proposé pour redresser la barre et ne pas retomber dans les erreurs du passé.

Élection : la HACA fixe les règles de couverture médiatique

Mercredi dernier, la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a organisé une rencontre avec les représentants des opérateurs audiovisuels publics et privés. L’objectif était de présente...

Hamid Chabat quitte l'Istiqlal

Le torchon brûle entre Hamid Chabat et la direction du parti de l'Istiqlal. L'ex-secrétaire général du parti de la balance a pris la parole dimanche soir dans un live pour annoncer sa décision de quit...

Maroc-Algérie : analyse du discours du roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a consacré la majorité de son discours de la fête du Trône au conflit entre le M...

Maroc : visite du Chef d’État-Major de l’Armée de Terre US

Nouvelle visite d’un haut responsable militaire américain dans le Royaume. Le général James C. McConville, chef d’État-Major de l’armée de terre des États-Unis d’Amérique, a entamé ce lundi une visite...

La justice espagnole classe la plainte pour génocide visant Brahim Ghali

Dans un communiqué publié jeudi 29 juillet, le haut tribunal de l’Audience nationale en Espagne a annoncé que la plainte pour "génocide" visant Brahim Ghali, chef du Polisario, dans le pays ibérique, ...

Le "chef des renseignements" du Polisario n’est plus

Ce dimanche 1er août, Abdellah Lahbib Belal, le "chef des renseignements" du Polisario, est décédé à l’hôpital Aïn Naaja d’Alger. Il a péri suite à son infection par la Covid-19. Notons que ce soi-...