Aller au contenu principal

La 5G pourrait perturber les prévisions météorologiques

De nombreux météorologues craignent que la 5G affecte leurs équipements. Ces préoccupations ont été communiquées à la Conférence mondiale de télécommunications, qui se déroule à Charm el-Cheikh (Égypte) du 28 octobre jusqu’au 22 novembre.

Par Khansaa Bahra, Publié le 29/10/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le sommet des Nations Unies qui se tient actuellement en Égypte vise à déterminer l’utilisation future du spectre de la technologie 5G dans le monde, qui sera déployé sous le contrôle de l’Union internationale des télécommunications (UIT). Bien que les décisions prises lors de cette conférence n’auront probablement pas d’impact immédiat, le moindre faux-pas pourrait nuire à la population mondiale. En effet la 5 G pourrait compromettre les alertes relatives aux prévisions météorologiques qui préviennent les gens en cas de menaces et/ou de catastrophes naturelles.

 

Les météorologues surveillent ainsi les molécules de vapeur d’eau en utilisant la fréquence de 23,8 GHz, tandis que les réseaux 5G devraient fonctionner autour du spectre de 24 GHz. Alors que cette fréquence opérationnelle a été choisie juste en dehors de la plage naturelle des mesures météorologiques, des scientifiques de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) avertissent que cette proximité pourrait entraîner des erreurs importantes dans les prévisions météorologiques et abimer les équipements de collecte de données. Compte tenu de la plage extrêmement courte de la 5G par rapport à la technologie de la 4G, les scientifiques proposent de créer des micro-cellules supplémentaires pour former un réseau 5G plus complet sans perturber les études météorologiques. Toutefois, de nombreux experts du secteur, notamment le président de la FCC, Ajit Pai, affirment qu’il n’y avait aucune « validité ou légitimité » aux préoccupations soulevées par la NOAA.

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...

Nos téléphones écoutent-t-ils nos conversations ?

Tout le monde a déjà été surpris de voir apparaître une publicité sur internet pour un produit dont il venait de parler. Ce constat laisse aussi place aux théories de complot, poussant ainsi la majori...

Enseignement préscolaire : les recommandations des députés

La Commission chargée de l’évaluation des politiques publiques à la Chambre des représentants a liv...