Aller au contenu principal

La pollution de l'air liée aux troubles mentaux chez les enfants

Des chercheurs ont découvert que l’exposition à l’air pollué est liée à l’exacerbation de troubles psychiatriques chez les enfants. Ils ont également révélé que ce risque est particulièrement élevé dans les quartiers défavorisés.

Par Khansaa Bahra, Publié le 26/09/2019 à 14:54, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Une étude publiée paire le Journal Environmental Health Perspectives a révélé qu’une exposition de courte durée à une pollution atmosphérique élevée se traduirait par une hausse du nombre de visites au service des urgences pédopsychiatriques, en particulier pour les troubles liés à l’anxiété et au risque suicidaire.

 

Selon l’étude, il existait déjà des preuves établissant un lien entre les émissions des particules nocives et l’augmentation des troubles psychiatriques chez les adultes, mais cet effet sur la santé mentale des enfants n’avait pas été analysé.

 

Cependant, cette étude, réalisée par des scientifiques de l’Hôpital pédiatrique de Cincinnati, en collaboration avec des chercheurs de l’Université de la même ville, met en évidence le lien entre la pollution de l’air et la santé mentale chez les enfants.

 

En utilisant la neuro-imagerie, les chercheurs ont relié les perturbations métaboliques dans le cerveau et les symptômes d’anxiété généralisés chez des enfants en bonne santé à l’exposition de la pollution atmosphérique.

 

L’étude s’est concentrée sur les particules fines connues sous le nom de PM2.5 et ayant un diamètre inférieur à 2,5 micromètres, qui peuvent se loger au fond des poumons causant l’inflammation et endommageant les tissus. Une exposition prolongée peut même provoquer un cancer et une crise cardiaque.

 

Les chercheurs ont découvert qu’à chaque fois qu’il y avait une augmentation de PM2.5, le nombre de visites psychiatriques, souvent liées à la schizophrénie, aux troubles de l’adaptation et idées suicidaires, augmente.

 

« Cette étude est la première à montrer une association entre les niveaux quotidiens de pollution de l’air extérieur et une augmentation des symptômes de troubles psychiatriques, tels que l’anxiété et le suicide, chez les enfants. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces résultats. Cependant, cela pourrait conduire à de nouvelles stratégies de prévention pour les enfants présentant des symptômes liés à un trouble psychiatrique », a déclaré Dr Brokamp, l’un des auteurs de cette étude.

 

Bien que cette étude examine spécifiquement les particules PM2.5, plusieurs autres études récentes ont montré des liens entre la pollution de l’air et la santé mentale des jeunes. Une étude britannique réalisée en mars a révélé que les adolescents vivant en ville et ayant une plus grande exposition au dioxyde d’azote ont presque deux fois plus de risques de développer une psychose à l’âge adulte que ceux vivant dans les zones rurales.

 

La pollution atmosphérique n’est qu’un élément de la menace plus vaste que le changement climatique fait peser sur la santé mentale et physique des individus. Les experts ont déclaré que les températures plus chaudes, les incendies de forêt et la pollution de l’air provoquent un état de stress post-traumatique, de l’anxiété, une toxicomanie et une dépression.

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...