Aller au contenu principal

CGEM: conseil d’administration le 28 octobre, deux solutions proposées

La date du conseil d’administration de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a été fixée au 28 octobre 2019. Durant cette journée, deux solutions provisoires vont être soumises au vote du conseil. Élire notamment une personne par intérim, ou fonder un comité composé de 4 personnes (président de fédération, un président de commission, un président de région et un membre du groupe parlementaire) pour gérer cette période de transition.

Par Mohamed Laabi, Publié le 17/10/2019 à 15:20, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La CGEM a tenu hier, le mercredi 16 octobre, une réunion d’échanges et de concertation. Un rendez-vous qui a connu la participation de 33 des 72 membres de droit de son Conseil d’Administration.

 

« Les administrateurs présents ont remercié le président sortant Salaheddine Mezouar pour le travail qu’il a effectué avant d’exprimer leur volonté d’assurer la période de transition dans un esprit d’unité, de responsabilité et de continuité, dans l’intérêt du secteur privé », souligne un communiqué de la CGEM.

 

À l’issue de cette rencontre, il a été convenu par l’ensemble des administrateurs présents de tenir le Conseil d’Administration le lundi 28 octobre 2019. Lors de cette réunion, deux solutions de vote seront soumises au conseil. Élire une personne par intérim ou opter pour un comité provisoire qui se chargera de gérer la période de transition.

 

« La première solution n’a pas eu l’adhésion de la majorité, par contre la majorité irait vers un comité de transition composé des quatre corps de la CGEM, c’est-à-dire un président de fédération, un président de commission, un président de région et un membre du groupe parlementaire », déclare Saloua Karkri Belkeziz, présidente de l’APEBI et membre de droit au Conseil d’administration du patronat à Medias24.

 

Hormis l’organisation de nouvelles élections, Challenge révèle que cette journée du 28 octobre traitera de la gestion des affaires courantes et de gouvernance, ainsi que les propositions de la CGEM concernant le projet de Loi de Finances 2020.

 

Pour rappel, ce conseil d’administration intervient à la suite de la démission du président du patronat Salaheddine Mezouar. Ce dernier a été rappelé à l’ordre par un communiqué du ministère des Affaires étrangères. Le ministère a qualifié ses déclarations sur la situation politique en Algérie, lors de la World Policy Conférence organisée le week-end dernier à Marrakech, d’« irresponsables, maladroites et irréfléchies ».

Vacances d'été : l'ONCF annonce une nouvelle offre

Après le lancement de l’offre "Ahlan" destinée aux Marocains du monde et le renforcement des dessertes de Tanger et de l’aéroport Mohammed V, l’Office national des chemins de fer (ONCF) lance un plan ...

La 6e édition du Digital Brunch se consacre au Gaming, E-sports & Marketing

Le marché du Gaming connait une croissance indéfinie et il est important que les spécialistes du marketing digital comprennent comment ils vont participer à ce secteur et comment ils vont lui allouer ...

Paiements sans contact : une augmentation de 700%

Le cabinet d’intelligence économique et de conseil Oxford Business Group (OBG) a réalisé une enquête sur la transformation digitale que connaissent les services financiers au Maroc. Réalisé en partena...

Industrie : les entreprises anticipent une hausse

Dans une récente note de conjoncture, le Haut-Commissariat au plan (HCP) présente les principales appréciations des chefs d’entreprises opérant dans les secteurs des industries manufacturières, de l’e...

Qu’est-ce que le “Flash crash” ?

Le marché financier américain a connu son premier "Flash crash" le 6 mai 2010. Cet effondrement boursier éclair était sans précédent. En effet, c’était une chute brutale, mais très brève, des cours de...

BAM : ce qu’il faut retenir du point de presse de Jouahri

Abdellatif Jouahri, wali de la banque centrale, a tenu ce mardi 22 juin 2021 une conférence de pres...