Aller au contenu principal

Un implant convertit les signaux du cerveau en voix synthétique

Une équipe de scientifiques de l’Université de Californie à San Francisco (UCSF) a élaboré une technologie qui permet de traduire des signaux du cerveau en une voix synthétisée.

Par Khansaa B., Publié le 25/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Décoder la parole à partir d'une activité neuronale est un défi, car parler nécessite un contrôle multidimensionnel très précis et rapide des articulateurs du tractus vocal. Une technologie qui traduit l'activité neuronale en langage serait utile pour les personnes incapables de communiquer en raison de déficiences neurologiques.

 

L'équipe a conçu un décodeur neuronal qui traduit les représentations sonores encodées dans l'activité corticale humaine en parole audible.

 

Edward Change, un neurochirurgien dit que "cette étude démontre que l’on peut générer des phrases entières prononcées à partir de l’activité cérébrale d’un individu. Grâce à cette technologie, nous devrions être en mesure de construire un appareil cliniquement viable pour les patients atteints de troubles de la parole."

 

 

Il faudra attendre encore longtemps avant de voir ce système commercialisé, mais le concept est bien là, et c’est peut-être la première Interface Cerveau-Machine que le monde va connaitre.


  • Partagez

Casablanca : deux semaines de restrictions supplémentaires

C’est officiel, le gouvernement a annoncé dans un communiqué la prolongation des mesures de restrictions visant Casablanca de deux semaines supplémentaires à compter du lundi 21 septembre. Le nombre d...

Le Maroc passe commande pour les vaccins d'Astrazeneca

Le Maroc fait une nouvelle commande pour les vaccins contre le nouveau coronavirus. Un mémorandum d’entente pour l’acquisition de vaccins anti-Covid 19 produits par la Société "R-Pharm", sous licence ...

Déception et colère sont les mots d’ordre de cette rentrée scolaire

La reprise des cours en présentiel a été reportée dans plusieurs écoles du Royaume en raison de l’e...

Lutte contre le coronavirus : Tanger, le modèle à suivre

La ville du Détroit a connu une large amélioration de sa situation épidémiologique durant ce mois d...

Étude sur l’immunité collective au Maroc : 0,7% de la population a des anticorps

Ce jeudi 17 septembre, le ministère de la Santé a publié les résultats préliminaires d’une étude de séroprévalence recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon cette investigation,...

La mort du petit Adnane vue par les hebdos

Le triste destin du petit Adnan Bouchouf, disparu le 7 septembre 2020 et retrouvé violé et enterré ...