Aller au contenu principal

Le responsable migration de l’UE est pour un nouveau plan migratoire

Le plus haut responsable des migrations de l’Union européenne a exhorté mardi les États membres de l’UE à soutenir un plan temporaire visant à débarquer rapidement les migrants des bateaux coincés en mer Méditerranée et à les transférer aux pays intéressés.

Par Nora Jaafar, Publié le 08/10/2019 à 17:14, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

L’Allemagne, la France, l’Italie et Malte cherchent à obtenir l’approbation de leurs partenaires de l’UE pour un processus accéléré de sélection des migrants, de déplacement des demandeurs d’asile et de rapatriement des personnes qui n’ont pas droit à l’asile, dans les quatre semaines à venir. « Il est temps pour tous les États membres de faire preuve de plus de solidarité et de responsabilité », a déclaré Dmitris Avramopoulos, membre de la Commission chargé des migrations, aux journalistes à Luxembourg, où les ministres de l’Intérieur de l’UE se sont réunis pour discuter des défis migratoires en Méditerranée. « Nous ne pouvons pas continuer ainsi avec ce qui se passe en Méditerranée. Nous ne cherchons pas seulement des solutions ad hoc. Nous avons besoin de mécanismes durables et permanents », a-t-il souligné.

 

Le nouveau système reposerait sur les « engagements pré-déclarés » pris par les pays européens pour accepter les demandeurs d’asile et impliquerait une « rationalisation des procédures » actuellement en place. Les détails de ce plan sont sommaires, mais il resterait en vigueur pendant une période de près de six mois, à moins que le nombre d’arrivées de migrants n’augmente de façon inquiétante. Dans le cadre du dispositif adopté par Malte le mois dernier, l’UE fournira également une « assistance financière, technique et opérationnelle » aux pays concernés.

 

Pendant plus d’un an, les navires humanitaires qui prenaient en charge des migrants qui avaient quitté la Libye dans des bateaux inutilisables ont été empêchés d’accoster ou de débarquer les passagers en Italie ou à Malte. L’ancien ministre italien de l’Intérieur anti-migrant a même menacé d’emprisonner les équipages des navires de sauvetage gérés par des organisations caritatives. La position des deux pays a abouti sur une impasse qui a maintenu les migrants secourus en mer pendant des semaines jusqu’à ce que d’autres pays de l’UE s’engagent à récupérer certains d’entre eux qui sont en quête d’une vie meilleure en Europe.

 

Plus d’un million de migrants sont arrivés en UE en 2015, la plupart d’entre eux étant des réfugiés venus de pays en guerre comme la Syrie ou l’Irak, et ont provoqué l’une des plus grandes crises politiques de l’Europe alors que les nations se disputaient pour savoir qui devrait les prendre en charge et si les autres pays étaient obligés de leur venir en aide.


Amnesty International, un groupe de défense des droits de l’homme, a déclaré dans ce sens qu’il était important de mettre fin à « une nouvelle impasse scandaleuse en mer ». « Un accord solide contribuera à sauver des vies et prouvera que les pays de l’UE sont déterminés à travailler ensemble pour faire respecter les valeurs fondamentales et les obligations internationales », a déclaré Matteo de Bellis, chercheur sur les migrations à Amnesty.

Le débat autour de l'huile de palme se poursuit

L'huile de palme, extraite à partir de la pulpe des gros fruits rouges des palmiers à huile, est la plus prisée, devant l'huile de soja. C'est compliqué de faire sans, puisque son principal atout rési...

France-Angleterre : mort de 27 migrants au large de Calais

Au moins 27 migrants ont péri, le 24 novembre, dans le naufrage de leur bateau pneumatique au large de Calais. Ces derniers cherchaient à rejoindre l’Angleterre. Cette tragédie a secoué les deux côtés...

Affaire Omar Raddad : verdict de la Cour de cassation le 16 décembre

Après 18 ans de réclusion, dont sept ans en prison, le Marocain Omar Raddad, condamné en 1994 pour le meurtre de Ghislaine Marchal, avait bénéficié d’une grâce partielle de l’ex-président français Jac...

Libye : pléthore de candidats à la présidentielle

En Libye, plus de 90 candidats, dont seulement deux femmes, ont déposé leur dossier, en vue de la présidentielle du 24 décembre prochain. Cet engouement s'explique par l'absence de parti politique. Un...

Pourquoi les débris spatiaux sont-ils dangereux ?

Les autorités russes ont détruit le 15 novembre un satellite soviétique. Les astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) ont par la suite eu des sueurs froides en observant les nuages de d...

Pourquoi les prêtres n'ont t-ils pas le droit de se marier ?

Dans ce podcast, le forum "Mourir moins con" nous explique pourquoi les prêtres, contrairement aux Imams et rabbins n'ont pas le droit de se marier. Une tradition historique mais qui n'est pas toujour...