Aller au contenu principal

Santé : Anas Doukali annule un marché à 70 millions de dirhams

Le ministre sortant de la Santé Anas Doukkali a annulé un appel d’offres qu’il avait lancé le 17 septembre 2019 qui prévoyait la fourniture de 18 unités médicales mobiles (3 lots de 6 unités) pour un montant total de 70 millions de dirhams.

Par Mohamed Laabi, Publié le 04/10/2019 à 15:12, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Dans son numéro du 04 octobre 2019, le quotidien arabophone « Al Akhbar » a mentionné la lettre qui date du 02/10/2019 signée par Hassan El Haissassi, président de la commission de l’appel d’offres et qui demande l’annulation de l’appel d’offres et informe qu’elle sera « relancée ultérieurement ».

 

Cet appel d’offres a suscité un tollé de critiques par les professionnels du secteur au vu de ses prix jugés « exorbitants ». Le premier lot concernait 6 unités mobiles médicales équipées de matériel d’échographie de détection de la tuberculose. L’attribution du marché s’est faite pour un montant de 16,9 millions de dirhams, soit 2,8 millions par unité. Selon Le Desk, « une transaction similaire avait été conclue moins de 24 mois plus tôt par le département de la Santé à des niveaux de prix bien plus bas », à 10,8 millions de dirhams pour le même lot, soit environ 1 million de dirhams l’unité.

 

Le second lot concernait 6 unités mobiles spécialisées dans l’imagerie mammaire destinées à détecter les maladies du sein chez la femme. L’attribution du marché s’est faite pour une enveloppe de 29,8 millions de dirhams, soit 5 millions de dirhams par unité. Un appel d’offres similaire lancé en 2017 par la Fondation Lalla Salma de lutte contre le cancer avait été conclu pour le prix de 1,5 million de dirhams l’unité, soit environ trois fois moins que celui demandé par le ministère.

 

Enfin, le troisième lot concernait 6 unités mobiles destinées à l’examen ophtalmologique. L’appel d’offres avait estimé ce lot à 19 millions de dirhams. Il a été attribué pour un total de 20 millions, soit environ 3,5 millions l’unité. Encore une fois, la comparaison avec une transaction similaire en 2017 interroge : le marché avait été passé à 9 millions de dirhams, soit 1,5 million l’unité.

 

Pour rappel, le marché avait été attribué fin septembre à deux sociétés privées Reacting, entreprise spécialisée dans la distribution de produits médico-chirurgicaux et à usage de laboratoire, et Promamec, un importateur de dispositifs médicaux.

Coronavirus : le nombre de décès journalier en baisse

Ce mardi 22 juin à Rabat, Abdelkrim Meziane Bellefquih, le chef de la division des maladies transmissibles à la direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies, a présenté le bilan bimens...

Cannabis : ce qu’il faut savoir sur le CBD

Le cannabis est désigné par plusieurs appellations, notamment Marijuana, Haschich, weed, ganja, chanvre, herbe… Toutefois, chacune de ces appellations concerne un produit différent. La consommation de...

Euro 2020 : coup dur pour les bleus après la blessure de Dembélé

L’international français Ousmane Dembélé s’est blessé face à la Hongrie lors du second match de l’équipe de France à l’Euro 2020. La blessure du pensionnaire du FC Barcelone nécessitera un traitement ...

VivaTech : l’UM6P présente l’innovation technologique Made in Morocco

Du 16 au 19 juin, l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P), en partenariat avec le Groupe OCP, a représenté l’innovation technologique "Made in Morocco" à la cinquième édition de Viva Technology ...

Open Sky international lance la première école trilingue du Maroc

Dans un communiqué récemment publié, le groupe familial d’enseignement Open Sky international (OSI) a annoncé qu’il inaugure un premier établissement à Casablanca et déploie son offre d’enseignement t...

Recrutement de médecins étrangers : les exigences des syndicats de la santé

Le projet de loi 33.21, qui vise à modifier la loi 131.13 relative à l’exercice de la médecine au M...