Aller au contenu principal

Solutions sécurisées de destruction d’archives sur site client

À l’heure où la Commission Nationale de Contrôle de Protection des Données à Caractère Personnel (CNDP) déploie des efforts considérables pour la vulgarisation des dispositifs de la loi 09-08 relative à la protection des données, CONFIA offre un service que bien des administrations et des entreprises attendaient depuis longtemps.

Par H.L.B, Publié le 04/10/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Premier opérateur national entièrement dédié à la destruction et au recyclage sécurisés sur site client, CONFIA détruit, dans les locaux mêmes de ses clients, archives papier ou autres documents sensibles. Mieux encore, elle construit des chaînes de prise en charge complètes et sur mesure, la garantie d’une destruction définitive de tout élément confidentiel en plus de vrais gains d’efficacité.

 

CONFIA s’est donnée pour mission d’accompagner ses clients dans la protection de leurs informations en mettant en œuvre les technologies les plus modernes afin détruire leurs documents et autres éléments confidentiels en toute sécurité et sérénité. Ses camions-broyeurs, capables de traiter environ 1 tonne/heure, peuvent prendre en charge papiers, supports informatiques (CD, clés, disques durs, cartes mémoires, cartes mères...) ou tout autre objet/document (badges, jetons, échantillons, téléphones…). Ses services sont opérés par une équipe triée sur le volet, unie autour des cinq valeurs qui sont au cœur de ses préoccupations : confidentialité, efficacité, sécurité, rapidité et durabilité. Il faut dire que CONFIA opère dans un secteur particulièrement sensible.

 

La sécurité des données : un élément vital

Chaque jour, les entreprises produisent des documents contenant des informations confidentielles qui pourraient leur porter un grave préjudice en se retrouvant sur le trottoir ou entre de mauvaises mains. « La destruction sécurisée est, au sein des entités marocaines tant publiques que privées, encore très peu développée, on pourrait même dire dangereusement négligée » explique M. Younes Rouzky, Directeur général de Confia, ajoutant « Or, une fuite de données peut avoir des conséquences incommensurables. La révélation de nouveaux projets ou stratégies peut signifier d’immenses pertes de revenus présentes et futures, la divulgation de secrets de fabrication ou de listes clients et fournisseurs tout autant, sans oublier que la propagation des données personnelles peut même conduire à des poursuites et des amendes substantielles, il est donc vital de protéger ses données et de le faire efficacement ! »

 

Un processus 100 % sécurisé

CONFIA garantit une sécurisation optimale en fin de chaîne, à savoir la destruction des documents dans les locaux du client et en présence des collaborateurs désignés qui se voient délivrer une attestation de destruction en conformité avec la législation en vigueur. Les éléments confidentiels sont réduits en unités non reconstituables et aisément recyclables. Tous les papiers sont d’ailleurs 100 % recyclés !


  • Partagez

Lutte contre le Coronavirus : le Maroc "très proche du succès"

Après plus de deux mois et demi de confinement, le Maroc se dirige vers la levée de cette mesure le...

Une médiation nécessaire entre les écoles privées et les parents d'élèves

L’ambiance est tendue entre les parents d’élèves et les directeurs d’écoles privées. La raison ? Le...

Rapatriement des Marocains : Ait Taleb temporise mais rassure

Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé a déclaré jeudi devant la commission des secteurs sociaux qu...

Les cafés et restaurants autorisés à rouvrir

Fermés depuis le 16 mars dernier, les cafés et les restaurants sont autorisés à rouvrir à partir de ce vendredi 29 mai. C’est ce qu’a annoncé le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie ...

Khalid Aït Taleb défend l’utilisation de la chloroquine pour traiter le Covid-19

Alors que l’hydroxychloroquine, traitement supposé efficace contre le Covid-19, fait débat, le Maro...

Tadamoncovid : 2 millions de réclamations enregistrées en une semaine

Ce mercredi 27 mai, le Comité de veille économique (CVE) a publié un communiqué indiquant que depuis le 21 mai, près de deux-millions de réclamations des ménages du secteur informel ont été enreg...