Aller au contenu principal

Inflation, explications sur les différences de perceptions

Lorsque l’on sonde les ménages sur les prix à la consommation, le constat général est qu’ils ressentent une inflation forte alors que parfois la réalité des prix est tout autre. En moyenne, les prix ont augmenté de 0,2% sur les huit premiers mois de l'année. Dernièrement, le Centre Marocain de Conjoncture (CMC) a interpellé sur la mesure de l'inflation. La remarque du CMC porte sur la divergence entre les résultats de l'enquête sur la confiance des ménages, où ces derniers évoquent régulièrement la cherté du coût de la vie et l'inflation.

Par J.R.Y, Publié le 02/10/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Dernièrement, le Centre Marocain de Conjoncture (CMC) a émis des doutes sur la mesure de l'inflation. Elle serait très décalée de la réalité. Dans les discussions de café, le coût de la vie fait partie des sujets récurrents. Mais, lorsqu'une institution comme le CMC émet des réserves, cela prend une autre ampleur. L'inflation est mesurée par le bais de l'indice des prix à la consommation. Le panier de calcul de l'indice des prix à la consommation est représentatif des biens et services achetés par les consommateurs. Les composantes de ce panier sont pondérées en fonction des habitudes de dépenses des ménages pour différentes catégories de biens et de services, afin que chacune prenne sa part appropriée.

 

La mesure de l’inflation est-elle bien représentative de la réalité ?

La dernière mise à jour des pondérations de l'indice des prix à la consommation remonte à 2018. Les produits alimentaires et les boissons non alcoolisées pèsent 37% de l'indice des prix a la consommation. Cela veut dire que des variations dans cette rubrique ont plus d'effet sur le niveau de l'inflation. Le logement et les charges adossés (eau, gaz, électricité) représentent 15%, le Transport 10%, la Santé 8% et l'Enseignement 6% et les articles d'habillement et chaussures 4%. Ces dernières années, les prix de l'enseignement ont fortement augmenté. Mais vu leur poids dans le panier de l'indice, ces fluctuations se reflète peu sur l'inflation.

 

En moyenne, l'inflation a été de 0,2% sur les huit premiers mois de l'année selon le HCP. La remarque du CMC porte sur la divergence entre les résultats de l'enquête sur la confiance des ménages, où ces derniers évoquent régulièrement la cherté du coût de la vie et l'inflation.

 

Le même débat a eu lieu dans d'autres pays, notamment en France. Pour l'INSEE, la perception des prix élémentaires n'a pas de biais systématique mais, contrairement à l'indice des prix à la consommation qui est fondé sur les parts budgétaires, les consommateurs donneraient un poids plus important aux biens à forte fréquence d'achat et ils surpondéreraient ceux dont les prix sont en hausse.

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...

Antoum : la radio interne de la Société Générale

Société Générale Maroc vient de lancer "Antoum Radio", une radio interne à destination des collaborateurs de la banque. Par ce nouveau canal de communication interne, Société Générale Maroc vise à...

LafargeHolcim : la cimenterie de Settat très performante

LafargeHolcim peut être fière de la performance de ses unités marocaines et surtout de cette de Settat. La cimenterie de la capitale de la Chaouia, dont la capacité annuelle de production est de 1,7 m...

AMMC : un nouveau plan stratégique 2021-2023

La présidente de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a présenté, jeudi à Rabat, le nouveau plan stratégique de l'Autorité couvrant la période 2021-2023. Fruit d'un travail collaborat...

Comment certaines entreprises échappent-elles aux impôts ?

Il existe des sociétés qui ne paient pas d’impôts sur le bénéfice. Les entreprises des GAFA, notamment Apple Facebook, Amazon et Google, échappent également aux taxations dans les pays dans lesquels e...