Aller au contenu principal

Sarkozy jugé pour financement illégal d’une campagne électorale

La plus haute cour d’appel de France a rejeté la demande de l’ancien président Nicolas Sarkozy d’éviter d’être jugé pour le financement présumé illégal de sa campagne de réélection de 2012.

Par Nora Jaafar, Publié le 01/10/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La décision de la Cour de Cassation française signifie que l’affaire va maintenant reprendre devant les procureurs qui décideront si Sarkozy doit être jugé. Ce dernier nie tout acte répréhensible.

 

L’affaire dite « Bygmalion » contre Sarkozy concerne des accusations selon lesquelles le parti politique de l’ancien président, alors connu sous le nom d’UMP, aurait travaillé avec une agence de relations publiques pour cacher le coût réel de sa réélection.

 

La France fixe des limites strictes aux dépenses électorales. Les procureurs affirment que la société de relations publiques Bygmalion a facturé l’UMP au lieu de la campagne, permettant à Sarkozy de dépenser presque le double du montant permis.

 

Même si les magistrats instructeurs n’ont trouvé aucune preuve que Sarkozy a initié cette fraude, y a participé ou en a même été informé, ils ont estimé qu’il est peu probable que le personnel avait la liberté de prendre ces décisions en toute impartialité.

 

Après cinq ans au pouvoir, Sarkozy a été battu par le candidat du Parti socialiste François Hollande aux élections de 2012. La société Bygmalion a été liquidée en 2014. Si le procès se poursuit, Sarkozy sera le premier président français sur le banc des accusés depuis feu Jacques Chirac, qui l’a précédé à la tête du pays de 1995 à 2007.

 

Chirac, décédé la semaine dernière, a été reconnu coupable d’utilisation abusive de fonds publics et condamné à une peine d’emprisonnement avec sursis en 2011.

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...

Biden s'envole pour l'Europe et réhabilite TikTok

Joe Biden s’est envolé mercredi pour le Royaume-Uni, première étape d’une tournée européenne, la première depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Juste avant de quitter les USA, le président améric...

ONU : le Conseil de sécurité octroie à Guterres un deuxième mandat

Ce mardi 8 juin, lors d’une brève session à huis clos, le Conseil de sécurité, qui joue un rôle clé dans le processus de nomination du secrétaire général des Nations Unies (ONU), a unanimement recomma...