Aller au contenu principal

La demande de liberté provisoire de Raissouni rejetée par le tribunal

Par Nora Jaafar, Publié le 19/09/2019 à 15:37, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La demande de liberté provisoire de la journaliste d’Akhbar Al Yaoum, Hajar Raissouni, a été rejetée aujourd’hui par le Tribunal de première instance de Rabat. Accusée de relations hors mariage et d’avortement illégal, elle restera ainsi en détention.

 

Le tribunal a jugé que les chefs d’accusation de cette affaire sont et que les garanties présentées par la défense pour la libération de Raissouni sont « insuffisantes ».

 

Pour rappel, la cour avait décidé lors de l’audience du 16 septembre 2019 de reporter le procès au 23 septembre. Le fiancé de la journaliste, le médecin gynécologue, son assistante et un technicien en anesthésie sont également poursuivis dans le cadre de cette affaire.

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis adopté

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis a été adopté en deuxième lecture par la Chambre des ...

Être une femme, ça coûte cher

C’est une triste réalité qu’on ne peut pas contester : les femmes sont moins bien payées que les hommes. «Ce qui coûte le plus cher, c’est l’argent qui n’est pas gagné, c’est-à-dire tout le travail no...

Comment se rendre au Portugal depuis le Maroc ?

Contrairement aux autres pays européens, le Portugal veut accueillir un nombre limité de vacanciers. En effet, seuls les voyageurs en provenance des pays de l’Union européenne (UE), de pays de l’espac...

RAM : le point sur le remboursement, changement et disponibilité des billets

À l'approche de la saison estivale, Royal Air Maroc (RAM) a mis en place un dispositif «exceptionnel» afin de faciliter le déplacement des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Dans un communiqué, la...

C’est parti pour l’opération Marhaba 2021

L’opération Marhaba 2021 démarre ce mardi 15 juin 2021. Afin d’inciter les Marocains résidant à l’é...

La vaccination ne protège pas à 100% de la Covid-19

Bien qu’ayant reçu les deux doses du vaccin contre la Covid-19, certaines personnes dans la région de Casablanca-Settat ont contracté le virus. Ces nouveaux cas, qui ont été admis au centre hospitalie...