Aller au contenu principal

Benchaâboun dresse le bilan de sa première année gouvernementale

Par Mohamed Laabi, Publié le 13/09/2019 à 15:56, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Lancement ce vendredi de la seconde édition de l’Université d’été de la CGEM. Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie et des Finances était accompagné lors du « grand oral » par Moulay Hafid El Alamy, ministre de l’Industrie et du Commerce. Annoncé dans le programme initial, le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit s’est absenté de ce rendez-vous. Invité d’honneur de cette édition, l’ex-président français Nicolas Sarkozy a participé à un débat intitulé : « Le monde évolue, et vite ! Quelle économie pour demain ».

 

Lors de sa prise de parole, l’ex-PDG de la Banque populaire Mohamed Benchaâboun est revenu sur les réalisations de son ministère du mois d’août 2018 à ce jour.

 

Pour les crédits de TVA, Benchaâboun affirme que 33 milliards de dirhams ont été remboursés aux entreprises dans le cadre de l’opération de factoring. Le patron de l’économie nationale a avoué qu’avec les 40 milliards de dirhams d’arriérés, ce problème commençait à peser lourd sur les trésoreries des entreprises. « Nous allons inscrire dans la loi-cadre sur la fiscalité le principe de neutralité de la TVA et donc ce problème ne se posera plus à l’avenir », affirme Benchaâboun.

 

Concernant les délais de paiement, le ministre fait état d’une baisse palpable des délais de paiement. « Dans les marchés publics, le délai de paiement est passé de 80 à 35 jours en moyenne. Pour les entreprises et établissements publics, le délai moyen de paiement est passé de 78 jours à 55 jours », informe le ministre.

 

« La raison pour laquelle la baisse est moins importante pour les EEP est qu’ils connaissent des situations différenciées et donc le traitement de ce dossier doit se faire à deux niveaux. Les difficultés structurelles de certains établissements doivent être traitées dans le cadre de la révision de leur modèle économique. C’est ce que nous avons fait durant ces 12 derniers mois en commençant par les plus stratégiques. Sur la base des premiers éléments et contrats-programmes élaborés et finalisés pour certains, il y aura des liquidités importantes qui seront récupérées par ces établissements et les principaux établissements à l’origine des délais de paiement moyen élevés feront en sorte que cet indicateur sera amélioré significativement durant les six prochains mois », souligne Benchaâboun.

 

Ce dernier salue également le travail accompli dans l’accompagnement des entreprises: « Le nombre d’entreprises bénéficiant de la caisse centrale de garantie a augmenté de 180 % entre juillet 2019 et août 2019 par rapport à la même période de l’an dernier ». Il rappelle que : « L’objectif de 22 000 entreprises accompagnées en 2019 va être dépassé puisque l’année sera clôturée avec 25 000 entreprises ». Le ministère envisage de passer à 35 000 entreprises accompagnées par la CCG en 2020.

 

Pour ce qui est de la fiscalité, le ministre déclare que la prochaine loi de finances sera la première du genre qui aura comme référence la loi-cadre : « Le projet de loi-cadre est en cours de finalisation. Cette loi formera le référentiel de préparation des prochaines lois de finances. Certains principes qui manquent à notre législation seront inscrits en dur dans cette loi-cadre ».

 

Par ailleurs, le ministre évoque plusieurs réformes que le ministère compte intégrer dans les prochains mois, dont les réformes des CRI (centres régionaux d’investissement) en établissements publics, la simplification des procédures administratives et la déconcentration administrative.

M. Benchaâboun présente le cadre général de la loi de Finances 2022

Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, a p...

Renouvèlement des accords entre Renault et le Maroc

Ce mardi 27 juillet, le groupe Renault Maroc a annoncé la signature du renouvèlement de ses accords avec le Maroc sur la période 2021-2030. Cette convention, paraphée dans le cadre du plan d’accélérat...

Le projet de loi de Finances 2022 au centre des débats

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, ...

L’État cède 35% de Marsa Maroc à Tanger Med

Dans un communiqué publié ce mardi 27 juillet, Marsa Maroc a annoncé que l’État procèdera à la cession au profit du groupe Tanger Med, d’une participation stratégique à hauteur de 35% du capital socia...

Campagne céréalière 2020-2021 : une très bonne récolte de 103,2 millions de quintaux

La campagne agricole 2020-2021 s’est distinguée par une bonne répartition temporelle de pluviométrie et une occurrence avec les stades clés de développement des céréales (tallage, montaison et remplis...

Tourisme : quelles perspectives pour le deuxième semestre 2021 ?

L’Office national des aéroports (ONDA) a souligné dans un communiqué que le nombre de passagers enr...